lundi 26 novembre 2012

des dimanche en papier

Je sens mon cœur s’emballer et mes mains perdre tout sens commun, c’ était une aventure forte et belle qui  avait commencé bien avant cette journée, il y a un an exactement, où il est allé chercher les exemplaires du livre qui venait d’être imprimé.  Je ne sais pas si je retrouverai ces émotions un jour, celles qui m’avaient menée depuis des mois, de la décision de de faire naître ce livre à la l’envoi des premiers exemplaires. C’est ce bain de joie et de fébrilité qui m’a porté tout le temps du projet, l’amitié qui a... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 25 novembre 2012

goût de fête

Il est encore trop tôt pour penser à Noël, ou tout juste y penser mais nous ne sommes pas encore prêt. La couronne et la sapin paraissent encore très loin. Mais ce matin, les enfants sont allées chercher des feuilles blanches pour écrire leur lettre au père Noël. Il était question de lunette astronomique et de tutu plateau, de petit trampoline et de manchot « pas un pingouin, j’espère qu’il saura ».  Cette année c’est Blanche qui a rédigé la lettre de chacun et Marcel a du renoncer au dernier cadeau « on avait... [Lire la suite]
Posté par marionl à 19:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 24 novembre 2012

des reines, des palais et des princesse aux petits pois

Je retrouvais le quotidien  délicieux et joyeux, les petits déjeuners à sept qui peuvent durer et qui oublient quelquefois le chocolat d’un ou deux enfants , trop occupés  à jouer sous la table ou sur le tapis. Je retrouvais mes envies et la lumière nouvelle qui nous arrivait par toutes les fenêtres du rez-de-chaussée. Je retrouvais l’énergie de ces débits de journées qu’on s’apprête à déguster. Et puis la radio m’a offert Barbara. Je peux maintenant l’écouter chanter Nantes sans pleurer Drouot me bouleverse à chaque fois... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 23 novembre 2012

la chose nue

Ce matin, j’ai enfilé mon petit blouson de cuir. Ce midi, je me suis acheté un rouge à lèvres, rouge juste comme il faut avec un crayon assorti. Ce matin, j’ai regardé mon grand garçon se réchauffer devant le poêle allumé. Hier soir, j’ai entendu mon père à la radio et je me suis sentie fière de lui. Aujourd’hui, je termine une semaine pleine à craquer. Hier soir, ma mère nous a appelés pour nous parler de Noël et j’ai eu envie de me retrouver dans sa cuisine.  Aujourd’hui, je me suis dit que j’aimerais beaucoup un autre bébé.... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 22 novembre 2012

reconnaissance et bananes plantain

Il y avait très longtemps que je n’étais pas rentrée avant la nuit tombée. J’avais passé l’après-midi avec les enfants d’une petite école de campagne autour d’une recette envoyée de Côte d’ivoire. Dans ma voiture en rentrant, j’avais ri toute seule en pensant à Youssouf et son air triomphant, à son expertise en babanes plantains et à la chanson qu’il nous avait servie quand l’animateur de l’école lui avait demandé s’il connaissait un air ivoirien à apprendre aux autres enfants. Youssouf, les épaules bien écartées, s’était alors mis... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 21 novembre 2012

pumpkin pie

Après des années éloignées, à des milliers de kilomètres l’une de l’autre,  nous nous étions retrouvées de manière romanesque. Citées toutes les deux dans le même article du journal Le Monde qui racontait ce combat que nous avions mené pour soutenir une jeune femme à la recherche d’un logement. C’est Tiphaine qui avait reconnu mon nom dans cet article qui la citait aussi. Depuis, nos petits derniers sont nés à quelques semaines d’écart et nous nous sommes promis de nous retrouver, en été ou à un autre moment, au Portugal ou... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 20 novembre 2012

mouvements d'hiver

Me voici au milieu d’une semaine folle. Depuis plusieurs jours, la campane que je dois traverser est noyée dans un brouillard épais. Je ne reconnais plus ce chemin pourtant quotidien et le manque de visibilité m’oblige à redoubler d’attention. Hier soir, je suis rentrée trop tard pour embrasser les enfants avant qu’ils ne soient endormis. Je suis quand même montée leur souhaiter bonne nuit.  Ce matin, nous ne sommes pas arrivés en retard à l’école. Nous sommes en progrès, c’est Blanche qui me l’a souligné. Nous nous sommes... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 19 novembre 2012

des univers

C’est de leur faute si quelquefois, il me prend l’envie de voir grandir  un autre enfant chez nous. Je sais aussi que cette envie devra se contenter du rayon  des désirs non satisfaits. Il en faut aussi , je crois qu’eux aussi dessinent la vie. Chaque attente m’a ensorcelée, le souvenir de chaque première rencontre me fait exploser le cœur et perdre la raison. Mais ce n’est pas cela qui souffle le plus fort sur mon irrépressibles envie. C’est comme si j’avais enfin accepté l’idée que j’ai eu mon compte de ces moments... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 18 novembre 2012

le grand tapis

Je me suis levée tôt, j’ai ouvert les fenêtres en grand. Malgré les étais qui doivent rester encore trois longues semaines pour tenir la poutre en béton, j’étais impatiente de redonner une allure pimpante à la maison. J’ai commencé à chasser la poussière, meuble après meuble, objet après objet et petit à petit, je découvrais ce nouvel espace, la grande pièce comme nous croirons l’avoir toujours connue dans quelques mois de cela. Je regardais la lumière entrer par toutes les fenêtres et ses rais se croiser. J’ai très vite aimé cette... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 17 novembre 2012

solidaires

C’était une journée travaillée, une journée dont les enfants entendaient parler depuis longtemps « la journée de la solidarité internationale de maman » Je crois même qu’ils étaient contents de la voir enfin arriver, cette journée avec laquelle je les avais saoulés. Alors ce matin, tout le monde était sur le pont. Joséphine et Blanche se glissaient dans ma voiture pour nous aider à tout installer alors que les petits garçons et leur père s’apprêtaient à nous suivre après avoir chargé un tapis, des gros coussins et des... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]