mercredi 6 mars 2013

avec la pluie

Il a plu tout le matin et à midi, il pleuvait encore. Aimé nous disait son désespoir, lui qui aurait tant aimé reprendre son vélo et partir en  trombes. Nous avions tous envie de printemps et le printemps était là. par la fenêtre, nous avons regardé les narcisses prêts à s’ouvrir.  Mais aujourd’hui le printemps était trempé et nous tenait à distance. La pluie ne s’était pas tout à fait arrêtée quand j’ai convaincu les enfants de descendre avec moi pour rentrer le dernier stère de bois. Pieds nus dans leurs bottes qui... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 5 mars 2013

un arbre et du ciel blanc

Des jours de lumière blanche, celle qui ne veut rien dire, des jours sans soleil, il y en a aussi, il y en a peut-être beaucoup. Je ne sais pas, je jure que je ne le sais pas, je ne veux pas les garder, les regarder. Faites que rien ne s’arrête. Ma vie n’est pas plus belle que celle  des autres, je ne la veux surtout pas plus belle que les autres, je la veux belle et c’est tout, je ne veux me souvenir que de ce que j’ai envie de garder, jusqu’au bout, jusqu’à la fin, jusqu’à la fin. Après, il n’y aura plus rien, alors j’en veux... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 4 mars 2013

jour de reprise et frémissements

Nous avons repris la route de l’école puis je suis repartie travailler. C’était le début d’une journée qui accueillerait les premiers frémissements du printemps, avec du temps pour préparer une tournée de chocolat chaud et des oranges pressées, un matin sans cri ni retards dans lesquels on se prend les pieds,  un jour plein de soleil et d’espoir pour ce petit garçon qui avait glissé un joli bracelet dans la poche de son pantalon. Un matin avec le regard qui pétille et les joues rosies. Et mon envie de regarder ce... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 3 mars 2013

comme le vélo

La nuit allait tomber et quand j’ai demandé aux enfants de rentrer, ils m’ont répondu  qu’ils n’en avaient pas envie. Leur grande sœur venait de s’en aller  et le dimanche soir était en train de reprendre ses droits sur l’emploi du temps de la maison. Mais le soleil avait enfin percé et ils venaient de retrouver leur vélo, des vélos délaissés depuis la fin de l'automne dernier. D’abord hésitants, ils avaient vite retrouvé leurs sensations  et leur agilité « mais non, on n’a pas froid maman ! » me... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 2 mars 2013

british day

Je me suis réveillée avec le souvenir de ce séjour anglais, ce bus rouge qui avait failli nous renverser parce que nous n’avions pas regardé du bon côté, les soirées sans retour obligé et cette serre dans laquelle nous avions pris notre premier déjeuner sous une pluie battante. Ce voyage est un puits de souvenirs doux et ciselés qu’il me suffit d’aller chercher quand j’ai envie de paix, quand la vie débordante de cette famille nombreuse et son tourbillon menacent de m’emporter. La certitude que notre histoire survivrait aux... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 1 mars 2013

des chambres à histoires

Il ne faisait pas si beau que ce qu’on nous avait annoncé. C’était plutôt heureux, nous avions fort à faire à l’intérieur de la maison. S’attaquer aux chambres des enfants et envisager le nouvel univers. Deux chambres et une partie de la salle de jeux qui doivent glisser dans ce qui était encore le haut d’une grange il y a un petit mois. Déplacer les lits et commencer l’inventaire de tout ce qui s’était caché dessous. Des piles de dessins, des vieux livres, une armée de peluches qu‘il m’était interdit de remiser et quelques kilos de... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 28 février 2013

les coins du monde

Il y avait du plaisir dans les yeux de ces enfants impatients. Leur grande sœur rentrait aujourd’hui. Aujourd’hui, après quinze jours passés loin d’eux. J’oublie souvent à quel point elle peut leur manquer. Je leur dis que c’est la vie et qu’ils partiront aussi. Il y avait du plaisir et de la joie, comme quand le four fait gonfler un gâteau au chocolat. Il y avait dans l’air cette irrésistible légèreté des jours tout d’un coup plus longs, quand le soleil se rappelle à nous, quand le ciel s’ouvre pour nous laisser respirer autrement.... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 27 février 2013

les couleurs sur la route du printemps

Nous avons retrouvé le moulin et le pont couvert de mousse qui enjambe le ruisseau. Il y a des semaines que nous n’y étions pas retournés. Il faisait presque beau et Marcel en avait d’abord oublié d’enfiler un manteau. La chasse est terminée, c’est l’un des premiers signes de l’imminente fin de l’hiver et bientôt, nous pourrons repartir pour de grandes balades en forêt. Mais cette fois-ci, Blanche m’avait juste demandé de sortir nous promener  pour que l’effort et le froid nous donne envie d’un chocolat chaud. Georges criait à... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 26 février 2013

plans de vacances

Etre en vacances d’hiver, c’est comme dormir tard et se lever après le jour, ne plus savoir à quelle heure se lève le jour, c’est comme prendre un café, reprendre un café, se faire réchauffer un café. Etre en vacances d’hiver c’est regarder fondre la neige et s’emmitoufler pour sortir marcher, compter les heures qui nous restent pour terminer février, attendre le dégel pour planter les rosiers allumer le four souvent, plusieurs fois par jours, et ressortir des livres de recettes oubliées. Etre en vacances d’hiver c’est comme se... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 25 février 2013

nous l'avons descendue

Je n’ai pas été aussi téméraire qu’Aimé et je n’ai pas eu son agilité mais j’ai pris la luge après lui et je suis presque arrivée jusqu’à la haie. « ca fou la trouille hein ? »Il était fier et il avait oublié ses mains gelées et ses joues cramoisies.  La neige était encore assez épaisse et plusieurs fois, les années passées, nous nous étions dit que cette descente ferait une piste de luge parfaite. Mais les enfants étaient encore trop petits. Aimé et Marcel se souvenaient de leur classe de neige l’hiver dernier... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]