mercredi 17 septembre 2014

entre chats

Mais oui, il y a encore nos mercredi, même rétrécis. Il y a nos déjeuners partagés, jambon purée « mais non maman, il n’y avait plus de patates alors on a fait du riz ! », le théâtre pour les garçons et la danse pour Blanche. La détente, le petit café rien que pour moi, juste après le déjeuner. Cette année, il y aura nos petits ateliers pour préparer le marché de Noël de décembre prochain.  Et puis il y aura toujours le thé sur le muret, ou sur la grande table du rez-de-chaussée quand la lumière nous fera faux... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 16 septembre 2014

le brouillard et la grande ourse

Ce matin, j’ai cherché les dates des vacances sur mon calendrier. Tout le monde ici semble déjà fatigué. Nous voilà secoués ; pourvu que nous nous retrouvions bientôt. Les petits garçons sont pourtant pleins d’entrains, dès le matin, on profite de la fin de l’été et des fruits qu’il nous donne mais le temps file et même les mercredis courent plus vite que nous. Aiùé, Marcel et Georges adorent leurs nouveaux horaires d’école « si on pouvait faire du jardin tout le temps » me disaient Aimé ce matin et si je... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 15 septembre 2014

des pommes dans les cageots

Il y a des pommiers plein de fruits rouges et sucrés, juste acidulés comme il faut, il y avait nos cinq enfants qui couraient a travers le jardin, il y avait ce soleil de fin d’été, juste assez chaud pour me caresser la peau, il y avait ce vertige que j’ai trouvé je ne sais où, cette sensation que tout allait recommencer, il y avait le goût des figues pas encore tout à fait mures et le plaisir de l’évidence. Il y aura des kilos de pommes pour tout le reste de l’automne « celle là pour le crumble, celles-ci pour le... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 14 septembre 2014

des billes argentées et des pétales de roses

C’était un week-end d’anniversaires et aujourd’hui,, c’était autour de Blanche d’être célébrée. Son père était revenu hier de trois jours loin de la maison et j’avais promis un cake d’amour pour ce midi. La matinée s’était étirée comme au début d’un dimanche ordinaire, laissant penser à la petite fille de la maison que, peut-être, étourdis que nous étions, nous aurions pu oublier le fête promise pour ce midi. Nous avions juste laissé au soleil le temps de s’installer et de nous promettre un délicieux midi sous la tonnelle.... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 13 septembre 2014

des enfants et des fourmis

  Joséphine avait été déclarée « prix Nobel de l’organisation d’anniversaires . » Alors cette fois encore, elle avait  cédé et s’était mise à préparer la fête. Dix jeux pour onze enfants, des filles et des garçons de six à onze ans. La veille au soir, j’avais terminé les petits sacs commandés par le roi de la fête. Cette année, il s’était creusé la tête « peut-être la mer et les bateaux ou les explorateurs. » avant de décider que son anniversaire fêterait les insectes. Des grosses fourmis, des... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 12 septembre 2014

onze ans

Ce matin, j’ai réveillé cette petite fille pour lui fêter son anniversaire. Il faisait encore nuit et le petite cadeau surprise du petit déjeuner l’attendait à côté de son petit déjeuner. Une robe cousue en secret avec ce tissu qu’elle avait choisi sans oser me le demander.  Elle a alors décidée de l’enfiler pour la journée. Nous sommes parties toutes  les deux sur le chemin du car qui l’emmènerait au collège et je lui ai dit qu’un premier devoir pour le jour de ses onze ans, c’était une sorte de cadeau, le signe qu’elle... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 12 septembre 2014

l'école c'est loin de l'Amérique

Ce matin, en partant, Marcel m’a fait remarqué que le vieux monsieur qui est notre voisin avait des dahlias lui aussi dans son jardin. Et puis, sur la route, tous les trois m’ont dit « regarde comme c’est beau encore aujourd’hui. »La brume n’était pas encore complètement levée. Je les ai laissés à la garderie du matin, ils ont crié de joie quand je leur ai rappelé qu’ils entamaient une longue journée. Il était à peine huit heures et je ne les retrouverais qu’à la fin de la garderie du soir. Il faut que je raconte la joie... [Lire la suite]
Posté par marionl à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 10 septembre 2014

dans un an

  Je voulais un mercredi ordinaire, j’aurais aimé oublier ce qui ne voulait plus me quitter, juste cueillir des bouquets et regarder les enfants jouer. J’aurais voulu retrouver mes certitudes et ne me laisser dérangée que par un seul dilemme, pour les pêches, crumble ou confiture. J’ai essayé de rayer de mon esprit ce qui s’est passé hier. C’était au détour d’un rendez-vous que j’avais moi-même sollicité dans le bureau d’un directeur général très occupé. Je voulais faire le point sur ma mission, j’ai entendu qu’une fois... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 9 septembre 2014

les pieds dans la boue

Bientôt, il y aura l’automne, bientôt, il y aura le crépitement du feu et les feuilles qui tombent. Bientôt, je monterais chercher mes pulls et j’allumerai la lumière avant la fin de la Journée ; Bientôt, nous passerons des heures à préparer des gâteaux et j’oublierai tout ce qui me secoue. Nous n’attendrons plus très longtemps les grosses journées de pluie et les pieds dans la boue, ces moments trempés qui donnent tellement de goût à la vie dedans. J’ai oublié la nuit en plein milieu du jour, je ne sais plus le froid qui... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 8 septembre 2014

l'angelus du matin

La petite route au petit matin, les réveils un peu chiffonnées, le bus qui arrive au moment exact ou l’église se met à sonner, aujourd’hui, je racontais à Blanche que j’avais amené sa grande sœur pendant sept années sur cette petite route entre la maison et la place de l’église, par toutes les saisons, et  que pendant tout ce temps, nous avions partagé nos petits déjeuners. Je ne sais pas si elle aussi aura longtemps envie de ces moments à part et je les savoure comme des instants précieux. Le silence, précieux, et ses petits... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]