mardi 29 juillet 2014

des jours trempés

Il y a de la pluie partout, le sol de la maison glacé et mes pieds qui n’arrivent pas à se réchauffer. Et puis déjà les premiers mots qui évoquent la rentrée, comme si l’été m’avait été volé. Pourvu que le soleil revienne, je ne veux pas faire de feu dans le poêle, pas encore parler de cartable ni d’horaires de bus, il n’est pas encore temps de rallumer la lumière. Et pourtant je l’aime tant cette pluie quand elle vient s’écraser sur la verrière au-dessus de notre lit. Mais elle a fini par s’infiltrer partout, dans chaque petit... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 28 juillet 2014

c'était bien d'être deux

C’était bien d’être à deux pour partir travailler, même sous la pluie, même sous cette pluie qui venait s’écraser contre le rétroviseur de la voiture. C’était bien d’être deux pour prendre ce chemin à travers les vignes, c’est bien de se retrouver  en ville, même trempés, même sans un sou à dépenser. De toute façon, si on était allés au restaurant, on ne serait pas si vite montés chez notre fille. Son appartement sans elle, elle nous avait prêté les clés. Un déjeuner sans rallumer l’eau ni l’électricité, comme deux adolescents... [Lire la suite]
Posté par marionl à 17:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 27 juillet 2014

une maison pour nous

Il y a eu ce réveil étrange dans une maison qui me semblait avoir été prise d’assaut par la bande de jeunes gens qui dormaient encore dehors, mon empressement à me rapproprier les lieux « vous êtes sûrs qu’on ne peut pas vous aide ? » et mon café pris sur un petit coin de la table envahie. ET puis ce déjeuner  partagé, eux et nous, à écouter leur vie d’étudiant, leur courage et leur capacité à rêver leur vie malgré la dureté, leurs projets. J’aurais presque eu envie de retrouver mes vingt ans mais je me trouvais... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 26 juillet 2014

dans la rue

Les petits sont partis très tôt et comme je l’avais imaginé, le petit pincement s’est dissout dans le calme du jardin, juste après que le bruit du moteur ait disparu. Il restait une grande fille à la maison, très vite rejointe par une brochette d’amis venus pour l’aider à préparer la fête de ce soir. Trois anniversaires de vint ans, des courses au supermarché, des ingrédients partout et des prières envoyées pour que l’orage ne leur tombe pas sur la tête avant minuit. Le four tournait à plein régime, « vous êtes sûre qu’on ne... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 25 juillet 2014

un départ annoncé

Les enfants partent demain matin. Leur nounou et sont mari viendront les chercher et ils s’en iront camper. Une semaine dans une autre vie, une histoire dont ils seront les héros. Demain, ils s’en vont jusqu’à samedi prochain. Ce soir, ils se sont couchés tard et demain, ils se réveillerons tôt. Mais cette fois-ci, peut-importe les heures de sommeil, pourvu que la voiture soit là à sept heures trente tapante pour les emmener. Jamais valises ne furent si vite préparées « mais toi aussi ça va te faire des vacances... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 24 juillet 2014

un retour justifié

Je n’avais pas envie. Pas envie comme un enfant le jour de rentrée. Et puis j’étais secouée par cette impression d’être à contre temps, à contre courant. Ce matin les enfants étaient ravis de partir au centre de loisirs, cet été c’était le plein été  et sur l’écran de mon ordinateur, j’avais déjà lu tant de récit de plages de sable et d’eau salée. Je suis allée travailler, me persuadant que j’étais come ces petites filles trop gâtées qui demandent trop à la vie alors qu’elle leur a déjà beaucoup donné. Je ne suis plus une... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 23 juillet 2014

une volée de cendres

Il y a eu l’immensité du Père Lachaise, le ciel un peu gris, des retrouvailles, Les caveaux imposants et la calme des allées. Il y a eu des gardiennes de cimetière trop zélées et des roses rouges qu’on s’est partagéses, les cendres dispersées pas loin du mur des fédérés et le temps des cerises que je n’arrivais plus à m’arrêter de fredonner. Il ya eu ce fossoyeur tatoué et émouvant.   Il y a eu de très jolis moments, de ceux qu’on a besoin de garder pour soi, de ceux qu’on racontera peut-être un jour, dans très longtemps,... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 22 juillet 2014

des livrets de famille

Joséphine et Blanche ont voulu venir avec nous. Aimé nous a demandé de lui ramener des photographies de la cérémonie. Mes sœurs se sont occupées de tout. Nous avons pris la route jusqu’à Paris. On s’est dit plusieurs fois, «elle a eu une belle vie » et puis on a voulu profité de la ville en juillet. Je ne devais pas venir ici avant une éternité, j’avais renoncé à voir Mon livret de famille dans la vitrine de cette librairie, comme un élément de décor de cette endroit mythique. E ne sais pas qui je devais remercier, ma... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 21 juillet 2014

cent ans moins quelques poussières

Aujourd’hui, il a plus. Toute la journée. Il a fait presque froid, un semi automne. Et puis hier,non, il y  a un jour ou deux,  j’ai appris la mort de ma grand-mère. Je crois qu’on dit «  dans  sa quatre-vingt-dix-neucième année », « oh zut, a dit Aimé, « elle aurait pu attendre cent ans ; » On aurait bien aimé mais on m’a dit que c’est très courant, mourir juste avant ses cent ans. Aujourd’hui, j’ai appris aussi qu’elle avait eu d’autre enfants avant mon père. A part lui, aucun n’a... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 20 juillet 2014

champions de dessert

Nous avons retrouvé les vide-greniers. Un vide greniers, des chapeaux à un euros et des livres à quelques centimes, un fauteuil pour trois euros. Deux vide-greniers, une jupe en liberty et ma gêne de l’emporter là encore pour quelques centimes. Mais la dame était contente de voir notre sourire. Puis une veste pour cet hiver, trésor des trésor et un autre sourire, une confiance partagée « vous pouvez encaisser le chèque dans quelques jours ». C’est dans le vide-greniers d’été que je trouve les plus beaux trésors... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]