lundi 25 juillet 2011

Pivoine en chemin

C’était avant de repartir en ville, pour ne rien laisser passer de ce dimanche au soleil timide. Des deux ânesses qui avaient rejoints notre pré il y a  trois ans après la mort de notre premier petit âne gris, il n’en reste plus qu’une. Pâquerette est morte l’an dernier, et je crois que j’en ai voulu à celle-ci d’être restée. Pâquerette était la plus jeune et la plus petite des deux. C’est celle que nous avions vue en premier, celle que Blanche apprenait à monter. Des deux, Pivoine était la plus âgée, celle qui devait apprendre à... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:46 - - Permalien [#]

jeudi 24 juin 2010

le petit âne est mort

                Quand nous sommes passés de l’autre côté du pré, il n’y avait qu’une ânesse avec les trois chevaux. Je me suis inquiétée, elles ne se quittent jamais. Alors quand nous sommes arrivés dans le jardin, j’ai demandé aux enfants de m’attendre sur le muret. En passant, j’avais déjà regardé vers la cabane dans laquelle elles étaient déjà restées coincées. Je me suis dis qu’elle était peut être partie, mais Pivoine l’aurait sûrement suivie. Samedi soir, en rentrant de la fête... [Lire la suite]
Posté par marionl à 18:46 - - Permalien [#]
lundi 1 octobre 2007

au revoir zoé

Monsieur L le savait depuis la fin de l'après-midi mais il avait laissé madame L et ses enfants profiter de la chambre des petits, de la douceur de la fin de journée. Il l'avait cherchée partout dans le grand champ et l'avait trouvée là, allongée au bord du ruisseau. Elle était morte depuis quelques heures.  Deux fois, ces derniers temps, la petite ânesse était venue tout à côté de la maison et elle s'était couchée, le souffle court et les oreilles baissées. On l'avait sauvée. En tout cas, Monsieur et madame L le... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:36 - - Permalien [#]
lundi 17 septembre 2007

trois petits crottins

Monsieur et madame L n'avaient pas insisté, pas dit à leurs enfants qu'hier, ils se sont vraiment inquiétés. L'ânesse était arrivée le matin trempée, essoufflée pour se coucher devant la porte, un sabot devant la tête. Même plus la force de se lever quand les enfants étaient venus la voir pour l'encourager. La vétérinaire, inquiète, avait dit que les heures d'après allaient être importantes. Et si l'après-midi, Zoé semblait allait un peu mieux, Monsieur et Madame L n'avaient toujours pas trouvé les petits crottins que la docteur pour... [Lire la suite]
Posté par marionl à 15:10 - - Permalien [#]


  1