vendredi 17 septembre 2010

heureux cauchemar

Mon cauchemar, mis sur papier, n’aurait rien eu d’impressionnant, rien d'inquitant.  Juste troublant. Un bébé trop grand pour être à peine né, rentré à la maison avant moi, un bébé que je ne reconnais pas comme le mien, juste assez troublant pour habiter une partie de la nuit et le début de la journée. Ce matin, une fois la maison vide, quand je me suis glissée dans mon bain, il ne m’avait pas quittée. Alors je me suis encore racontée l’histoire de cette nuit, j’ai laissé les mots me parler. C’était aussi étrange que rassurant,... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:16 - - Commentaires [34] - Permalien [#]

mardi 14 septembre 2010

à toi

Je ne sais pas combien de temps encore avant que notre histoire continue autrement, que l’attente fasse partie de l’avant, oubliée en un cri, puis un parfum qui nous liera pour toujours je crois. Je ne sais pas combien de temps encore avant cette première rencontre, première séparation avant tant d’autres, pas toujours tristes, pas toujours douloureuses. Je te connais déjà et je ne te connais pas. Tu connais tant de moi, tout ce que je ne verrai jamais, tous ces mots, ses désirs et ses souhaits auxquels je t’ai nourri sans même en... [Lire la suite]
Posté par marionl à 09:20 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
lundi 13 septembre 2010

petit écran

J’écoute mais je n’entends pas ce qu’on veut me raconter.  Je ne retiens rien, ma concentration se noie dans mes pensées. Aujourd’hui, la plus grande des bourrasques aurait pu venir frapper la maison, je crois que je ne me serais pas arrêtée de chercher l’écharpe avec laquelle nous porterons le bébé et le petit pantalon en tissu fleuri que j’ai emmené à chaque fois à la maternité. Je répète toute la journée que je ne suis pas prête et je narrête pas de préparer. Je fais ma valise, je fais celle du bébé, et pourtant aucune des... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:40 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
mardi 7 septembre 2010

au nom du père

Je suis prête à mettre ce bébé au monde, à m’en séparer pour le retrouver après, juste après. Il peut arriver dans quelques jours ou quelques semaines, c’est lui qui a les clés. De mon côté, je quitte  la douceur de l’attente et me laisse envahir par la joie de l’imminente rencontre. « Je vous laisse tous les trois »  nous a dit la sage-femme cet après-midi quand son téléphone a sonné. Et nous étions bien trois, nous et ce bébé à qui nous étions venus montrer le chemin. Juste avant, cette sage-femme que nous connaissons... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:20 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
lundi 6 septembre 2010

moïse

                      J’ai dormi comme je n’avais plus dormi depuis des années. Parce qu’en pleine matinée, il n’y avait personne ici. Personne d’autre que moi à ne même pas m’apercevoir que je m’endormais. J’avais oublié jusqu’au réveil de ces sommeils, encore un peu groggy, sans vraiment savoir où je me trouvais dans ma journée. Il est arrivé et nous avons discuté et encore discuté autour de notre déjeuner. Je ne suis plus habituée à ces moments sans... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:55 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
vendredi 3 septembre 2010

doux silence

J’attendais ce jour autant que je le redoutais. Je savais qu’aujourd’hui marquait la fin d’un merveilleux été. Des semaines à ne penser qu’à sentir le temps passer, profiter des enfants et de longs moments avec lui sans être obligée de choisir trois semaines de vacances sur un calendrier. Deux mois juste là, à sentir les parfums de l’été. Hier au milieu de cette journée douce et gaie, j’avais pensé plusieurs fois au mois d’avril prochain, si loin et si vite arrivé. Je sais que l’année file, plus vite encore quand elle est heureuse et... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:04 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

samedi 21 août 2010

pour de faux

Il était six heures et j’étais réveillée depuis plus d'une heure. J’avais décidé d’attendre que la douleur passe. Elle ne passait pas. Toute la maison était endormie et j’essayais de trouver mon souffle le plus régulier, celui qui étouffe toutes les douleurs et qui broie toutes les peurs. J’ai imaginé le chemin jusqu’à l’hôpital, une demi-heure de route, pour rien, je n’ai pas voulu le réveiller. Mais la douleur est restée. Celle là, je ne l’avais jamais croisée, lancinante et brûlante. Le jour était en train de se lever quand je lui... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:37 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
vendredi 20 août 2010

la chambre du bébé

                                                                                                                            ... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:58 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
vendredi 13 août 2010

nuit blanche

Je ne suis pas coutumière des nuits blanches, je ne crois pas avoir souffert beaucoup d’insomnies dans ma vie. J’ai toujours profité de cette chance de sentir le sommeil s’installer dès que je me suis couchée, quelle que soit la couleur de la journée qui vient de se terminer. J’ai pour le sommeil un appétit jamais perturbé, jamais démenti. Et pourtant, depuis quelques nuits, je dois composer avec ce sommeil léger, celui qui se laisse perturber par le moindre petit bruit alentour, et divertir par les mouvements du bébé. Il n’était pas... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:53 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
dimanche 8 août 2010

la glâneuse

Aujourd’hui nous nous sommes offerts l’un des plus grands plaisirs des travaux, contempler et raccrocher les tableaux. Hier, j ‘avais eu l’humeur un peu grise à l’idée qu’il ne veuille rien bouger, rien enlever. Ce matin, quand il s’est réveillé, J’avais trois nouveaux tableaux à lui proposer. Ce qui fut proposé fut fait. Il a pris ses clous et son marteau et nous avons passé un long moment à nous amuser. La couronne a quitté le vison pour se poser sur la tête du lapin alors que le coq et le la glaneuse échangeaient leur promontoire.... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:57 - - Commentaires [22] - Permalien [#]