jeudi 23 octobre 2008

petit soldat

                                                                                                      Il y a des choses dont elle ne parle pas beaucoup ici, parce que les yeux qui lisent ne sont pas... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:57 - - Commentaires [50] - Permalien [#]

mercredi 22 octobre 2008

ciel ouvert

                                                                                                                          ... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:07 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
mardi 21 octobre 2008

y croire encore

Elle pensait creuser des citrouilles et mettre des bougies dedans. Les plans ont changé, ils n’auront pas le temps. Alors tout doucement, elle se laisse glisser vers le mois de décembre et ses promesses. « Maman, tu pourras m’aider à écrire ma lettre ? ». Mademoiselle Blanche sait exactement ce qu’elle va demander, mademoiselle Joséphine se plaît à hésiter et les garçons ne sont pas assez grands pour décider. Pour eux, c’est madame L qui va chercher. Elle a déjà quelques petites idées. C’est... [Lire la suite]
Posté par marionl à 20:09 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
samedi 18 octobre 2008

de la place

             "C'est drôle comme la maison me paraît toute petite ce matin ». Elle ne l’a pas contredit. Pendant toutes ces années, le petit repère parisien faisait partie de leur vie. Ils pouvaient aller s’y réfugier, prendre un bain de ville quand ils en avaient envie, quand il devait aller y travailler. IL va falloir apprendre à vivre sans. IL n’a plus de parisien que sa plaque d’immatriculation, il va falloir en changer. Elle c’est différent. Elle est arrivée ici avec toutes ses affaires... [Lire la suite]
Posté par marionl à 17:35 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
vendredi 17 octobre 2008

une fin

                                                        Elle envisageait ces vacances avec un plaisir infini. Quelques jours à rester ici, à ne rien faire. Ou plutôt si, quelques morceaux de tissus, du velours rouge et de la laine écossaise, l’envie de retrouver les chevaux et de s’offrir une ou deux balades à deux , s’habituer doucement à l’heure... [Lire la suite]
Posté par marionl à 20:57 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
jeudi 16 octobre 2008

marrons chauds

                                                                                                                          ... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:48 - - Commentaires [40] - Permalien [#]

mercredi 15 octobre 2008

reprendre corps

                                                                                                                            ... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:20 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
mardi 14 octobre 2008

trop chers enfants

Quand ils sont arrivés dans la région, ils n’ont pas cherché longtemps, d’ailleurs ils n’avaient pas vraiment l’intention de chercher. C’était la maternité du secteur, et la maternité dont ils rêvaient. Dès la première visite, on les a écoutés, on leur a demandé quel était leurs souhaits, on leur a parlé d’haptonomie et de naissance physiologique. Et puis un jour, on leur a parlé de cette « salle nature », une salle de naissance un peu particulière où la maman pouvait bouger à sa guise, éteindre la lumière et accoucher sans... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:01 - - Commentaires [69] - Permalien [#]
samedi 11 octobre 2008

victoire par chaos

          Elle a commencé la journée décidée à s’occuper d’elle, se faire du bien. Elle a appelé l’ostéopathe pour son bébé, et pour elle. Elle n’y est jamais allée et aimait cette idée que, de toute façon, ça ne pouvait que lui faire du bien. Elle allait dormir plus, se refaire une santé. Et puis les enfants se sont réveillés, elle était contente de les retrouver. Elle pensait encore que les mots de la veille avaient suffi à la décharger, la dévêtir de cette fatigue qui ne lui allait pas bien.Monsieur... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:17 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
vendredi 10 octobre 2008

une brindille

                                                         Elle aimerait être une de ces brindilles qu’un souffle de vent suffit à faire vaciller, une petite chose fragile dont il faut prendre soin pour ne pas la casser. Une jeune femme frêle à la santé incertaine.  Elle voudrait pouvoir dire quelquefois qu’elle n’y arrivera pas, que la montagne... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:13 - - Commentaires [54] - Permalien [#]