lundi 9 mai 2011

changer la vie

J’avais dix ans et des parents persuadés que la vie allait changer. Ils en étaient convaincus. Je les ai vus heureux. Je sais qu’à ce moment là, ils y croyaient vraiment. Je crois que je ne mesure pas ce que ce visage qui s’affichait sur leur écran en noir et blanc le 10 mai 1981 signifiait pour chacun d’eux. Ils étaient déjà séparés. Trente plus tard, j’entends partout les commémorations et les récits de victoires, les spécialistes qui analysent et les anonymes qui se souviennent, les récits de cette journée qui devait tout changer.... [Lire la suite]
Posté par marionl à 19:03 - - Commentaires [68] - Permalien [#]

dimanche 8 mai 2011

des dauphins qui brillent

C’est peut-être parce que c’était mon premier vide-grenier de l’année, mais à 7 heures, j’étais levée. Je m’imaginais partir sans bruit de cette maison où tout le monde dormait encore. Un café avalé et je partirai, mais Georges s’est réveillé. Son biberon ne me prendrait pas beaucoup de temps et je l’emmènerai avec moi après. Et puis Blanche s’est réveillée. Elle m’avait dit la veille qu’elle avait préparé son porte-monnaie alors je lui ai proposé de m’accompagner. Son petit chocolat a tenu compagnie à mon petit café puis nous nous... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:42 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
samedi 7 mai 2011

le bruit des souris

J’aime aussi les samedi sans bruit, ou juste à touts petits bruits. Même le petit accroc de ce midi s’est réparé avec quelques mots. Ce matin, les enfants avaient décidé de ranger la salle de jeux « pour pas que tu te fâches cet après-midi » et après le déjeuner, je me suis mise à coudre pendant que Blanche retournait la terre dans le potager avec son papa. Un petit pantalon rayé pour Georges qui était assis à côté de moi. J’aurais bien oublié le temps mais l’heure du goûter m’étais rappelée à chaque fois qu’un des enfants passait.... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:37 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
vendredi 6 mai 2011

maison de campagne

C’était une maison de campagne quand nous avons décidé de nous y installer. Ce jour là, je me suis promis de ne jamais l’oublier. Depuis, quatre enfants sont nés ici et la plus grande a quitté la maison, pour y revenir un an après. Nous n’avons jamais songé à partir, sauf il y a quelques semaines, quand l’annonce de la fermeture de notre petite école s’est faite sans appel. Il ne s’agissait pas de partir tout de suite, mais de le projeter, de se rendre ce départ possible un jour. Partir pour la ville et ses facilités. Nous avons eu... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:05 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
mercredi 4 mai 2011

jardin d'été

J’ai toujours fleuri un petit bout de terrasse ou un balcon, un endroit où je pouvais remplir quelques pots de verts, choisir des fleurs dont je ne connaitrais jamais le nom.  Dès le printemps, je rêvais de jardins et disposais des jardinières sous ma fenêtre ou autour de ma porte d’entrée. Mais je n’ai jamais eu la main verte, pas la patience d’attendre que les petites pousses deviennent de véritables plantes. J’étais plutôt négligeante et tous les ans, il fallait recommencer. Ce matin, nous avons acheté une pivoine, rose et... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:10 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
mardi 3 mai 2011

grenouille et tétards

Quand nous sommes arrivés il faisait nuit. C’est le lendemain matin que j’ai pu regarder le jardin. Des fleurs avaient disparu dans les herbes hautes et la tonnelle croulait sous la glycine. De l’autre côté du muret, la petite barrière du potager est maintenant complètement démollie. Je n’ai pas eu le temps de me promener longtemps, pressée par le quotidien que j’avais déjà presque oublié. Me préparer, habiller les enfants, penser à ce que j’emmènerai pour déjeuner. Je les ai tous embrassés et je suis partie presque joyeuse à l’idée... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:24 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

lundi 2 mai 2011

une maison sur la route

La dernière fois que nous y étions passés, je n’avais pas eu envie de m’arrêter, mais hier, la route nous amenait encore à quelques kilomètres de la petite maison et cette fois-ci, je lui ai demandé de tourner. Elle disait qu’il ne faut jamais revenir sur les lieux de ses souvenirs, que ceux de l’enfance sont les pires. Pourtant ceux-là étaient heureux. Nous nous sommes d’abord arrêtés au village, j’ai raconté aux enfants que c’est là que j’avais appris à nager. Je ne sais pas s’ils m’écoutaient. Nous sommes descendus de la voiture... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:16 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
dimanche 1 mai 2011

rentrer tard

Nous avons refait le chemin à l’envers. Ou presque. Cette fois-ci, nous ne nous sommes pas arrêtés. Neuf cent kilomètres avalés. Il n’était pas encore midi et Marcel nous demandait si le chemin était encore long. Puis il s’est habitué et s’est construit son petit nid de son côté. Nous avons doublé des camions de chevaux et des voitures de courses, croisé des camions de pompiers et des embouteillages près de Paris. Et puis nous avons encore discuté. Parlé de rien, un peu et de tout, beaucoup, des vacances qui venaient de se terminer,... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:58 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
samedi 30 avril 2011

reprendre la route

Ce soir, Aimé dressait la liste de ses moments préférés de la journée. Marcel et Blanche se mêlaient à la conversation et accordaient leur choix. Il avait eu le grand château de sable ce matin, construit sur les ruines de celui d’hier et dont personne n’avait espéré retrouver la moindre trace après que la marée soit passée, il y avait eu encore une baignade avec les beaux maillots de bain que je leur avais ramenés de ma promenade en ville, encore un peu de chocolat grignoté, le bateau sur lequel nous avons laissé Joséphine et une... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:54 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
jeudi 28 avril 2011

souvenirs de voyage

Marcel a eu un gros problème tout au long de ces deux journées. Il n’a jamais trouvé une glace qui ne fonde pas trop vite pour lui. Mais je crois que ces deux jours lui ont tout de même beaucoup plu. Je crois que ces deux jours ont ressemblé à ce dont nous avions rêvé, avec en plus un soleil qui ressemblait à celui de l’été. L’énorme petit déjeuner que nous avons englouti nous a aidé à gravir les premières côtes, jusqu’au premier petit café repris au bourg pour se donner des forces et repartir plus loin. Joséphine et Blanche étaient... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:58 - - Commentaires [23] - Permalien [#]