mercredi 30 juin 2010

au lycée

                                                                                                                            ... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:06 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

jeudi 17 juin 2010

sweet sixteen

                                                                                                                            ... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:48 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
mardi 1 juin 2010

les doigts de la main

  Il y a eu ce départ sous un soleil de plomb. Je me souviens de sa main dans la mienne et des mots qu’elle m’avait offert dans le pré, juste à côté du poirier. Il y avait eu de la peine et puis la découverte de cette joie , celle du lien qui ne casse pas avec les kilomètres, même s’ils sont des milliers. J’avais senti mon cœur se gonfler de fierté. J’avais été capable de la laisser s’en aller. Il y a eu des petits moments de rêves à l’imaginer vivre là-bas et la légereté de la nouvelle relation que nous avions instaurée. A mon... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:30 - - Commentaires [88] - Permalien [#]
samedi 2 janvier 2010

l'aéroport

Cet au revoir a été bien plus triste que les précédents. Nous sommes arrivés tous les 6 à l’aéroport et nous avons à peine eu le temps de l’embrasser. Il ne reste jamais assez de temps. Nous ne savons pas cette fois quand et comment nous allons nous retrouver et nous allons devoir faire avec cette incertitude. La vie avait si facilement repris son cours, j’en arrivais presque à penser que plus rien ne changerait. Pendant ces quelques jours, je n’ai même pas eu besoin de rêver, la vie était ainsi, nous avions décidé de ne pas penser au... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:33 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
samedi 26 décembre 2009

retours

Il fallait ranger la maison et la préparer pour les amis auxquels nous la prêtions. Il fallait préparer les affaires et ne rien oublier. Il fallait profiter de cette dernière matinée tous les six ici, alors que dehors, tout était encore givré. Quand je me suis réveillée je savais qu’une part de ce noêl était déjà dernière nous. Nos retrouvailles et nos moments d’intimité. Je n’avais aucune raison d’être triste puisque je m’apprêtais à remplir nos valises pour une semaine à se faire dorloter.  Mais j’ai mis un petit moment avant... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:57 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
mardi 22 décembre 2009

retrouvailles illuminées

Je n’avais dormi que quatre heures cette nuit mais j’ai remis ma fatigue à plus tard. Je savais que le jour était encore très loin de se lever et j’ai juste soulevé le gros rideau lourd de la porte d’entrée pour vérifier qu’il n’y avait plus aucune trace de neige dans le pré. J’ai pensé à ces petites filles à qui on dit qu’elles ont bien trop de chance et qui en demande encore. J’ai très vite bu mon café et je me suis enfuie sur la pointe des pieds. Quand je suis montée dans mon train, je savais que son avion était déjà en train de se... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:48 - - Commentaires [38] - Permalien [#]

samedi 24 octobre 2009

l'extra ordinaire

                                                                                                         J’avais osé l’imaginer mais je n’avais pas idée du naturel avec lequel reprendrait le... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:56 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
jeudi 22 octobre 2009

ce jour

                                                                                                            Je lui en ai beaucoup voulu, ce soir, quand nous sommes rentrés et que... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:53 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
mercredi 21 octobre 2009

demain

                                                                                                                         ... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:58 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
lundi 7 septembre 2009

le tableau de sa vie

J’ai laissé parler les  mères qui jamais ne s'égareraient. Ces mères qui n’ont pas encore déraillé parce que leur voyage est à peine commencé. Je me suis tue quand elles m’ont dit qu’on met des enfants au monde pour les voir s’en aller. Je n’ai rien dit,  je ne leur ai pas hurlé que l’amour maternel est lui aussi fait de peines, d’amertumes et de goût de sang. J’étais qui après tout pour leur cracher ce qui n’était que ma vérité. J’ai entendu celles qui me parlaient de mon courage et je leur ai répondu, quelquefois, il n’y... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:24 - - Commentaires [83] - Permalien [#]