lundi 1 septembre 2014

les fleurs et les enfants d'abord

Ce soir, comme le font les enfants, nous avons mis notre tristesse dans une petite boîte pour la reprendre plus tard, quand ce serait le moment. Aujourd’hui, le vieux cheval est mort et nous avons quand même levé notre verre de vin « au plus beau cheval du monde », à celui qui nous avait tous précédé ici. Tous sauf lui qui a entendu les cinq cent kilos de l’autre côté de la haie. Je n’étais pas là mais il m’ont raconté. Un dernier galop jusqu’au bout du pré, quelques pas encore, une piqûre et c’était fini.... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]