jeudi 10 juillet 2014

j'avais retrouvé mes sabots dorés

Il n’était pas question d’annuler nos vacances, impossible même d’y penser, de se laisser effleurer par l’idée. De toute façon, on irait et puis on avait compté et recompté, au bout du compte on s’était dit que ça passerait. Le gros fauteuil du bas attendrait d’être changé, on l’avait rafistolé et il tiendrait bien encore une ou deux petites années. Les volets eux aussi sauraient bien attendre qu’on puisse les  repeindre, on n’est jamais à une année près quand on est un volet. En attendant, je pourrais assouvir mon goût pour... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]