lundi 30 juin 2014

un avion, un petit déjeuner et un dossier d'inscription

Marcel a manqué de se rendormir la tête posée à côté de sa tasse de petit déjeuner, Georges ne savait plus ce qu’il voulait et moi, je me suis très vite demandé dans quel état j’allais terminer cet journée. C’est la fin du mois de juin, la fête est terminée, Joséphine est partie hier soir après trois semaines passée chez nous et ce matin, je savais que ce dernier jour du mois n’aurait pas beaucoup de sens pour nous. On avait beau se dire que c’était bien et qu’un jour, on recommencerai, Blanche avait beau nous répété que c’était... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 29 juin 2014

le jour d'après la fête

Les lendemains de fête, on a encore un peu la tête à la fête.On en garde le parfum, même après les premiers départs, les au revoir qui commencent à signifier que quelque chose va ressembler à la fin.  La journée a commencé autour de la table agrandie pour le déjeuner, avec onze chocolats au lait  à préparer, du café et du thé, du pain et du gâteau de la veille, des cafetières qu’on n’en finit pas de réchauffer, la moitié des enfants qui s’habillent et l’autre qui décide que le pyjama sera très bien pour partir à l’assaut... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 28 juin 2014

28 juin 2014, quand la pluie s'est arrêtée

C’est l’histoire d’une petite fille qui semblait attendre ce 28 juin depuis toujours, une petite fille qui avait réussi à réunir tous les gens importants pour elle, une petite fille prêt à l’heure dite pour partir chez le coiffeur, c’est l’histoire d’une petite fille et de sa mère, d’un départ toutes des deux en laissant la maison pleine derrière elles,  l’histoire d’un moment calme et de deux chignons frères, c’est l’histoire d’une jolie robe blanche rendue encore plus belle par une des marraines, c’est l’histoire d’une... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 27 juin 2014

les premiers invités

Voilà, c’est demain. Voilà, nous sommes prêts, Blanche a essayé sa robe et la couronne est presque prête. Voilà, le gâteau est glacé et c’est déjà la fête au rez-de-chaussée. Les chambres sont déjà pleine d’enfants, il y en a sur des lits, sur des matelas, dans des sacs de couchage, les premiers invités sont arrivés, certains tout près de minuit, nous avons partagé notre premier dîner sou la tonnelle, Blanche est si impatiente d’être arrivée à demain. La tente blanche est montée dans le pré. Pour demain, certains annoncent de la... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 26 juin 2014

un fourneau et des rubans

« C’est aujourd’hui le parrainage ? » me demande Georges tous les jours depuis une semaine. Je ne suis pas allée travailler aujourd’hui, une journée entière pour préparer la maison, cuisiner, et nous demander comment nous allions y arriver. Une journée pour me remettre de cette mauvaise nouvelle, je devrais renoncer à une partie de mon temps partiel à partir de l’année prochaine etoublier mes mercredi matin de semi-liberté. Mais pourquoi l’esprit de la fête n’arrive-t-il jamais à étouffer complètement les sales... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 25 juin 2014

du vin et de l'eau

Quelques jours avant la fête, c’est déjà un peu la fête, le sentiment de la fête, la sensation d’être en vacances malgré le programme tellement chargé qu’il pourrait craquer, et puis cette certitude de préparer pour des moments joyeux, cette quasi-certitude, « maman, j’espère que ce sera bien. » Blanche et Georges étaient restés pour passer un moment chez leur nounou-marraine avec dégustation de framboises et essayages de robe à la clé et nous étions partis en ville de notre côté pour une matinée consacrée aux dernières... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 24 juin 2014

l'idée de la fête

Ce soir je suis rentrée et pour la première fois depuis longtemps, l’idée des vacances m’a effleurée. J’irai à la mairie vendredi, il faudra régler ce problèmes de cloches qui sonnent quand elles ont en vie en se foutant des heures, il faudra réfléchir à la réunion de mardi et à celles qui suivront. Mais ce soir, je suis rentrée chez moi en pensant aux quelques jours qui s’annonçaient ? Samedi, Blanche aura officiellement deux marraines,  elle sera entourée des gens qu’elle aime, qui compte pour elle et nous ferons la fête... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 23 juin 2014

du côté du pire

  Je ne devrais peut-être pas lui dire. Je ne lui dirais pas qu’elle m’émeut quand son regard se noircit, quand je vois dans ses yeux toute la violence qui m’est adressée, qui voudrait m’écraser. Samedi, à la fête du village, elle aurait voulu danser toute la nuit, dimanche, elle exigeait une vie différente de celle que nous lui proposons, Je ne lui dirais pas qu’elle m’attendris quand je sens qu’elle voudrait changer de mère. Ou pas changer, juste l’anéantir, après lui avoir craché tout ce qu’elle avait à lui reprocher. Je... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 22 juin 2014

le plus long dimanche

Le plus long des dimanches, avec une nuit qui n’arriverait jamais. Ça valait bien un dîner sur le muret. Un dîner de presque rien mais un dîner quand même baigné pr cette lumière de presque nuit d’été, un dîner presque frais juste à côté du potager. Le dimanche était presque terminé, les chambres terminées la dernière représentation de théâtre donnée dans la cour de l’ancienne école, et l’apéro comme pour terminer cette journée qui ressemblait trop aux vacances pour se finir sur programme établi. « douche, dîner au... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 21 juin 2014

l'aventurier de la Saint-Jean

Cette fois, nous ne sommes pas parties toutes seules au Piano. Joséphine, Aimé et Georges nous accompagnaient pour ce dernier cours de l’année. Il y avait une promenade au marché à la clé et les petits garçons se montraient exceptionnellement calmes, « Joséphine nous a promis un pot. » Ce pot, nous les prenions tous ensemble et je leur offrais une glace pour fêter l’été. Il y avait déjà des musiciens partout, du monde sur les terrasses de café et du monde dans les allées. Jambon basque, comté et cageot d’abricots,... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]