lundi 23 juin 2014

du côté du pire

  Je ne devrais peut-être pas lui dire. Je ne lui dirais pas qu’elle m’émeut quand son regard se noircit, quand je vois dans ses yeux toute la violence qui m’est adressée, qui voudrait m’écraser. Samedi, à la fête du village, elle aurait voulu danser toute la nuit, dimanche, elle exigeait une vie différente de celle que nous lui proposons, Je ne lui dirais pas qu’elle m’attendris quand je sens qu’elle voudrait changer de mère. Ou pas changer, juste l’anéantir, après lui avoir craché tout ce qu’elle avait à lui reprocher. Je... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]