mardi 3 juin 2014

des corps interdits

Pourquoi me parle-ton de verre à moitié plein de de verre à moitié vide, je vois bien qu’il y a plus d’eau dedans, je sais que si j’en ai envie, je peux l’empoigner et le serrer jusqu’à ce qu’il se casse, je sais que ça ne changera rien, juste une blessure à la main. Un jour, quelqu’un m’a dit « de toute façon, on a de la chance par rapport à tous ceux qui n’ont jamais connu l’amour. » Jusqu’à ce jour là, Il ne m’étais jamais apparu que certains des humains que j’ai croisé et que je croise encore n’ont jamais senti la... [Lire la suite]
Posté par marionl à 20:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]