lundi 26 mai 2014

nous ne sommes rien

J’avais dix ans, je me sentais perdue au milieu de ces centaines d’hommes qui se tenaient là, le poing levé, mon père était à la tribune, mon petit frère et ma petite sœur  jouaient sous une table et j’étais tétanisée. Puis tout d’un coup mon cœur s’est serré et mon corps entier s’est mis à frissonner. J'ai compris ce qui les avait amenés ici. Ils s’étaient tous mis à chanter, ils y coyaient, et j’y croyais aussi, dur comme fer, aussi fort que toute l’espérance de la terre, moi aussi j’ai eu envie de lever le poing et  de... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]