dimanche 20 avril 2014

la bouche et les mains pleines

« Maman, quand est ce que les  cloches vont passer ? », « maman, c’est bientôt midi ? », « maman, quand est ce que les cloches vont passer ? » De toute façon, j’avais une petite robe à terminer, le gigot de sept heures était loin d’être prêt et la Paschka avait besoin de prendre le froid avant d’être mangée. Et puis ici, tout le monde sait cela, dans notre village, les cloches, même quand elles se font porter pâles et demandent au lapin de les remplacer, ne passent jamais avant... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 19 avril 2014

le serpent qui voulait prendre une douche

  Un serpent dans la salle de bains des enfants. Voilà comment ce matin, nos vacances de printemps ont commencé. Je pestais encore une fois contre ces piles de linges entassées sans qu’on puisse distinguer le sale, du propre, du linge à repasser. Je soulevais quelques serviettes que je m’apprêtais à ranger en pestant plus fort encore et j’ai vu cette chose bouger. Un serpent mais quel serpent ? Il était petit comme une vipère mais ne semblait pas très réveillé.  Il était temps d’appeler le père de famille à la... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 18 avril 2014

le premier jour d'une autre vie

Ce n’était pas encore les vacances et pourtant, il y avait ce petit goût d’exceptionnel, de « pas pareil » dont ma journée était déjà teintée. Le matin et l’après-midi à la mairie, dans le bureau qui sera désormais le mien pendant six ans, tous les vendredis. Après le représentant de l’office national des eaux et forêts vendredi dernier, la perceptrice des impôts cette fois-ci. Il y a des dossiers dans lesquels se plonger, cette sensation d’avoir un monde à explorer. Aujourd’hui, j’ai eu quelquefois l’impression de... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 17 avril 2014

comme un matin d'été

L’autre jour, alors que sa sœur était partie pour une journée au collège, il est monté à l’avant de la voiture et il a dit en souriant « c’est bien aussi d’être grand ; ».Un instant le plus grand.  J’adore voir ce petit garçon se piquer de raison, l’écouter me demander si j’ai besoin de lui, essayer de bien faire de temps en temps, avant de filer discrètement pour vivre sa vie à l’abri de nos regards. Aimé a décidé d’être grand de temps en temps et je le fois se glisser dans l’image du petit garçon raisonnable... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 16 avril 2014

une communauté

La vie peut-être déroutante, dévorante, mais quelque fois, il faut y aller, parce que c’est le moment, parce qu’une occasion ne se reproduira plus jamais. J’ai d’abord hésité puis j’ai fini par accepter ce poste de vice-Présidente de la communauté de communes. D’abord parce que c’est l’enfance jeunesse, aussi parce que c’est comme une suite logique de l’aventure. Je vais apprendre. Cette semaine, il faudra d’abord tenir le rythme, une réunion par soir, travailler sur des budgets, apprendre cette langue qui me  semble... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 15 avril 2014

belle famille

Ce matin, une dame m’a dit « les grandes familles c’est beau ! » nous étions sur le chemin de l’école et elle a rajouté « pourvu qu’ils s’entendent comme ça toute leur vie. » je lui ai répondu  que moi aussi je l’espérais et puis j’ai ajouté que ce serait à eux de décider. Ces jours-ci, je les regarde jouer dans le jardin, essayer les rollers et les patins à roulettes, je les entends se battre puis repartir comme si de rien n’était. Moi aussi j’espère un peu et il m’est même arrivé de leur reprocher... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 14 avril 2014

un pied de thym

Je viens de passer une  journée entière à penser à l’instant ou je retrouverais le parfum du thym citronné. Bien sûr, il y avait du travail à faire. Et je l’ai fait, Bien sûr, il y avait des décisions à prendre et mes réflexions ont avancé, il fallait écrire, faire mûrir un projet, écrire encore, J’ai aussi pensé aux vacances qui viennent, à tout ce qui va s’enchaîner, j’ai fait des croix sur mes listes et entamé d’autres listes plus longues que celles que je venais de terminer, , j’ai eu peur d’en oublier, j’ai rêvé de... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 13 avril 2014

une boisson parfaite

C’était un dimanche de début de vacances, un dimanche  qui ressemblait à un début de vacances, même si demain matin, nous devons tous retourner travailler. C’était un premier dimanche sans élection ni évènements,, un jour rien que pour nous entre la maison et le jardin, un jour sans obligation à part celle de nous reposer. J’ai eu envie de coudre un peu, j’ai reporté ça au week-end prochain, j’ai eu envie de cuisiner et j’ai reporté ça aux jours qui viennent. Dans moins d’une semaine. J’ai désherber, profité du soleil,repensé... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 12 avril 2014

le sapin de Pâques

Aujourd’hui, on décidait d’oublier un peu le collège et les émotions de la journée passée. Après la leçon de piano, une promenade au marché et un déjeuner grignoté, nous sortions dans le pré pour choisir les branches qui nous serviraient cette année. « On va faire le sapin de Pâques ! » criait  Georges impatient. Les branches que nous choisissons les autres années avaient déjà fleuri, c’est dans le potager que nous avons trouvé exactement ce que nous cherchions. De grandes branches auxquelles nous pourrions... [Lire la suite]
Posté par marionl à 20:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 11 avril 2014

pour de vrai

  C’était une journée notée depuis très longtemps sur nos calendriers, de ces dates dont on sait qu’il y a un avant et un après, surtout pour cette petite fille de dix ans et demi qui l’année prochaine devra changer de vie. Car chez nous, le passage en sixième est un réel changement de vie. Nous nous sommes levées toutes les deux à six heures et demie, Blanche était sûre de sa tenue, un jean et une tunique bleue. Son père est descendue pour nous rejoindre et après ce genre de petit déjeuner qu’il faut avaler pour tenir une... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]