mercredi 9 avril 2014

un parfum ordinaire

C’était un mercredi rassurant, parce que rien ne le distinguait des autres mercredis. Un jour de milieu de semaine ordinaire avec son rendez-vous en ville, un petit carnet acheté cinq euros pour la mairie,  et un retour la fenêtre ouverte sur les champs dorés. J’aime les regarder mais je suis si contente que notre petit bout de terre soir épargné par les champs de colza et leur immensité. Chez nous, il n’y a que des prés séparés par des haies, des vaches et des troupeaux de moutons, des prés qui ont laissé pousser d’énormes... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]