samedi 30 novembre 2013

Paris-Montreuil

Je marche vite vers le métro, je suis en retard, il fait beau. Je ne verrais pas beaucoup la couleur du ciel aujourd’hui.  J’ai quitté mes hôtes et je suis presque en retard. Je vais y arriver. Station Robespierre. Je marche plus vite encore, je double des familles entières qui sont venues là pour se promener. peut-être que je les croiserai tout à l'heure. Je me dirige vers la porte de derrière et je dis au monsieur que j’ai perdu mon laisser –passer mais qu’il faudrait qu’il soit assez gentil pour me laisser entrer parce que... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 29 novembre 2013

un stylo dans mon sac à mains

Il me faudrait dix récits racontant mille émotions pour coucher le souvenir de cette journée sur papier et ne rien oublier de ces heures parisiennes. D’abord il y a son départ au petit matin, je crois il fait encore nuit. Son départ pour Londres « à demain soir, tu me raconteras tout-toi aussi ? » et pendant quelques secondes, mon envie de tout laisser pour partir avec lui. La porte de l’appartement que j’entends se refermer doucement et mon demi-sommeil, celui qui n’est jamais permis quand on a des enfants. Et puis... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 28 novembre 2013

c'est drôlement joli

  Voilà, il y a eu les parfums déjà, sur le quai, ceux qui s’agitait et couraient déjà, à peine, descendus du train, pour reprendre le cours de leur vie. Nous, nous avions le temps, toute notre journée. Il y a eu le métro, finalement, la ligne 14 et la ligne 12, quand même. Il y a eu des gestes retrouvés, « c’est la qu’on change, j’avais oublié ! ». Il y a eu des courses de Noël, une première ligne rayée, des projets pour demain, un stylo que j’ai choisi et cette impression d’être libre comme l’air qui soufflait... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 27 novembre 2013

sur le départ

  J’étais encore là et déjà partie, on était bien mercredi aujourd’hui ? je me suis appliquée à préparer mon absence ici, deux piles de vêtemnts pour chacun des enfants, une pou demain et une pour vendredi. Mais na tête ne suivait plus, déjà loin d’ici « mai maman, t’entends ce que je t’ai dis ? «  J’ai rangé la maison nettoyé, plier encore quelques vêtements, repassé quelques chemise en dix, huit, six et quatre ans, puis au milieu de l’après-midi, j’ai profité d’un moment calme pour me glisser dans... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 26 novembre 2013

un chocolat derrière la vitre

Ce soir, c’est le week-end. Ce soir, c’est presque Noël. Dans un peu plus d’une journée, je prends le train pour Paris. Monter à Paris, c’est comme ça qu’on dit ? Je crois que j’ai encore oublié la ville, je vais retrouver ma ville. Le bruit, le métro et ses soirs bondés, la tête d’enterrement des passants et les trottoirs encombrés, j’aime tout en elle depuis que je l’ai quittée. Je ne sais pas quand, pas encore très bien où, mais je sais que je m’offrirai ce chocolat dont je fais souvent le rêve quand je suis loin d’elle. Peu... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 25 novembre 2013

sans bonnets

Aimé avait raison. C’est un peu comme si on était en vacances dans cette maison, un peu comme si c’était la fête.  Tellement la fête que ce matin, on a oublié toutes les écharpes et les bonnets. Mais le sapin est commandé. Il fera trois mètres et on ira le chercher chez notre marchand de sapin préféré, celui qui rit quand il nous voit arriver et qui nous dit à chaque fois » vous allez voir celui de cette année, je crois qu’il est encore plus beau que les autres fois. » Cette nuit, je n’ai pas beaucoup dormi et j’ai... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 24 novembre 2013

avant Noël et même SAint-Nicolas

  Dans un mois c’est Noël. Un mois, c’est long et on attendra la semaine prochaine  pour penser à le préparer. Il faut bien ce temps d’avant l’avent pour commencer à s’impatienter, pour entamer le compte à rebours et se dire que, si ça se trouve, « on n'aura pas le temps ». Noël est encore loin même si nous en avons parlé plusieurs fois aujourd’hui «mais un mois, ça fait combien de jours déjà  ? ». Décembre n’est pas encore là et avant d’ouvrir la première pochette du calendrier en tissu, la première... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 23 novembre 2013

Le gros édredon fleuri

  Rentrer chez moi, rentrer chez nous. Ma semaine de travail s’est terminée ce midi. Une semaine folle et chargée. Rentrer vite ou ne plus penser. J’avais oublié cette sensation qui m’a rappelé les fins de périodes d’examens  quand j’étais étudiante, quand j’étais épuisée, vidée et tellement contente d’en avoir terminée, incapable de me demander si j’avais bien fait, si je pouvais parler de réussite ou si j’avais été hors sujet. Ce matin, Joséphine et Aimé m’avaient accompagnée. Mon petit garçon, trop content d’être... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 22 novembre 2013

un faux pas

  J’ai mis le pied sur l’escalier et l’escalier s’est écroulé. C’était hier soir et les cinq grosses marches qui permettent de passer de mon bureau à la salle de jeux ont glissé quand j’ai voulu les emprunter. Elles étaient là depuis dix ans et n’avaient jamais bougé. Des égratignures, un pied qui boite et des bleus partout, ce matin, je me suis réveillée sans savoir si je pourrais poser mon pied. Et puis mon pied m’a obéi, même s’il a voulu continuer à boiter. Et puis les enfants se sont un peu inquiétés quand ils m’ont vu... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 21 novembre 2013

Notre livret de famille

Voilà, il est entre mes mais. Voilà, je peux le tenir, le toucher, le sentir, le montrer aux enfants et puis essayer de le regarder avec un autre œil. Non, pour l’autre œil, il est trop tôt. Quand je le prend, quand je le regarde, mon cœur bat trop fort pour que je puisse le lire au moins une fois comme si je ne l’avais pas écris. Mon livret de famille. A partir de maintenant, depuis quelques jours déjà mais il fallait que je le vois terminé pour en accepter l’idée, ce livret de famille n’est plus à moi, il est à toute les mains qui... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]