lundi 30 septembre 2013

le jour de l'anniversaire

Trois ans, il ne savait pas très bien si c’était vrai, si c’était aujourd’hui ou si ce serait demain ; mais non, c’était là, maintenant, d’abord une couronne en or fabriquée hier au soir, un baiser et la promesse d’un gros gâteau avec trois bougies dessus. Les cadeaux, il n’était même pas besoin d’en parler, au moins pour l’instant, puisque la perspective de la fête suffisait à le combler. Aujourd’hui, ce midi, il y aurait un gros gâteau au chocolat dot il aurait la première part, juste après avoir soufflé les bougies.... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 29 septembre 2013

trois ans

Un jour il se moquera de moi quand je serai émue à l’idée de le voir si grand, un jour il dira « ma mère » et il s’ennuiera peut-être avec nous.  L’autre matin, les mains accrochées autour de mes jambes, il se cachait derrière moi pour ne pas monter dans le bus avec la dame de la classe . Alors je lui soufflé, vas-y et amuse toi bien ! je ne devrais peut-être pas le dire mais en ce moment quand je rentre le soir, c’est son sourire que je cherche, ce « maman » qui m’accueille les bras ouvert aux câlins,... [Lire la suite]
Posté par marionl à 20:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 28 septembre 2013

une bague sur le gâteau

  Sur la table du petit déjeuner, là où étaient allumées des bougies, là où étaient posés des brioches, des meringues et du miel, il y avait aussi un paquet et sur ce paquet était écrit « Dites lui qu’il faut qu’il vous donne pour rendre vos désirs contents, avant qu’à son amour votre cœur s’abandonne, une robe qui soit de la couleur du temps. » La petite fille a froissé le papier doré pour en sortir la première des robes qu’elle avait commandées. Celle-ci était une surprise pour tout le monde, personne ne... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 27 septembre 2013

pour la fête

Ça va être un week-end fou, un peu fou,  deux jours, deux anniversaires, une grande fille, un petit garçon, deux gâteaux. Et pour les gâteaux, il faudra trouver les moules et les ingrédients. Un gâteau de fée, je devrais y arriver et pour le petit roi de trio ans, il me reste du temps pour trouver une idée. Une idée à la crème chantilly et peut-être au chocolat. . Pensez à s’amuser, Surtout penser à s’amuser. Il faudrait que je colle des petits papiers avec écrit « pensez à s’amuser » partout. Mais c’est bien ça que... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 26 septembre 2013

deux marraines

Il y a presque dix ans maintenant, Joséphine se choisissait un parrain et une marraine. Pas tout à fait, pour la marraine je l’avais choisie alors que ma petite fille n’était pas encore née. Il y a dix ans, Joséphine, nous suivions Joséphine sur le chemin de la mairie du village pour qu’elle puisse y recevoir le certificat qui désignait sa marraine et son parrain civil. Ce choix et la cérémonie qui les désignent n’ont pas aucune valeur légale, mais il en avait beaucoup pour nous. Des adultes qui comptent dans la vie de nos enfants.... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 25 septembre 2013

anti-limaces

C’est la veille au soir que notre mercredi commence. Cette année encore on peut se dire « on dort tant qu’on veut demain matin » et depuis que l’année scolaire a commencé, personne ne s’est privé de ces grasses matinées. Quand je suis descendue, Blanche et Georges s’occupaient en discutant à propos des animaux empaillés « mais le sanglier c’est un faux ou c’est un vrai ? » ET puis il y a ces petits déjeuners qui peuvent prendre plus de temps et  autorisent à changer plusieurs fois d’avis sur le... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 24 septembre 2013

des stères pour l'hiver

Hip hip hip, on a rentré huit stères de bois, en quelques heures, on a fait la chaîne, six paires de bras et de la chaleur mise en réserve pour tout l’hiver. On a rempli des pots de mûres pour les mettre au congélateur et fait cuire le sureau pour en presser du sirop. Est-ce que ça suffira pour se souvenir du chant de l’été, pour se souvenir de tout cet or de l’automne ? est ce que tous ces moments mis en conserve ça suffira pour rester heureux le temps qu’il faut ? On s’est mis au soleil pour en gorger notre peau,... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 23 septembre 2013

autour du soir

C’était il y a longtemps, et c’était aussi à cause des dimanche soir, ces dernières heures de jours souvent heureux que nous passions sur la route, à rentrer de la maison, de la campagne, pour rattraper le rythme de notre vie en ville. Alors à partir d’un premier jour de mai, nous sommes restés. Il y a un long moment que je n’avais pas savouré mes dernières heures endimanchées  comme je l’ai fait hier soir. Il était tard et nous n’avions pas encore goûté. Blanche avait préparé un gâteau breton et j’avais rangé la maison sans... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 22 septembre 2013

traverser la rivière

  Il y aura toujours ces instants qu’il me sera difficile de décrire, des mots qui ne seront jamais assez justes, même assemblés et le plus précis possible, pour parler des sensations qui m’ont parcouru et fait respirer. C’était en fin de matinée, ou en tout début d’après-midi, un de ces moments que seuls les dimanche sans horaires peuvent offrir. Nous avions décidé de descendre cueillir des mûres dans le grand pré. J’étais descendu avec les enfants jusqu’au ruisseau puis les les avais portés les uns après les autres pour... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 21 septembre 2013

trente-cinq minutes

Il a suffit de quelques secondes, même pas la totalité d’une phrase puisqu’il m’a interrompue alors que j’étais entrain de lui parler des chèques que je venais de déposer à la banque pour me dire que Georges avait disparu de son champ de vision. Nous devions passer à la banque avant de faire un tour de marché et les enfants étaient tous les quatre rentrés avec mois et m’avaient suivie quand j’en étais sortie. J’avais vu Georges et Marcel qui s’éloignaient un peu mais je ne m’étais pas inquiétée, la rue est piétonne le samedi.... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]