08 février 2013

les plus forts

On ne m’avait pas dit que certains petits garçons que la vie aurait mis en bande passent leur temps à se mesurer, se battre comme des  lions, se monter dessus et s’arracher les cheveux à en pleurer, juste avant de rire de tout. On ne m’en avait rien dit et je n’aurais jamais imaginé aimer les regarder exister ainsi. On ne m’avait pas dit, ou plutôt je l’avais oublié, à quel point des enfants que la vie a placé en fratrie ont une capacité toujours renouvelée à se rendre insupportable, crasseux et malpolis, chacun leur tour puis... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:45 - Permalien [#]
  1