mercredi 31 octobre 2012

paroles de fantômes

Je n’ai pas connu le premier jour de vacances dont je rêvais. Accrochée au téléphone une partie de la journée, occupée à travailler, j’ai laissé filer les heures. Ce matin, pourtant, j’avais réveillé les enfants avec une danse de fantôme qui leur annonçait halloween et toutes les réjouissances de la journée. Blanche, Aimé et Marcel étaient attendus déguisés au centre de loisirs. Nous savions qu’ils allaient participer à une parade qui les emmènerait de maison en maison pour récolter des bonbons. Je m’apprêtais à passer une journée... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:35 - Permalien [#]
mardi 30 octobre 2012

cinq ans

« aujourd’hui, c’est mon anniversaire ! » criait il en courant derrière les invités à peine levés. Aujourd’hui, Marcel a cinq ans et c’est l’information la plus importante de l’univers. Notre univers, celui de ce petit garçon qui répond « ma maison » quand on lui demande ce qu’il voudrait emporter sur une île déserte. Ce petit garçon qui se fait rembarrer par ses frères et sœurs qui, en ce moment, n’ont pas besoin de lui. Ce petit garçon qu’on voit si souvent plus grand qu’il ne l’est en vérité. Cinq ans qui... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:52 - Permalien [#]

lundi 29 octobre 2012

des mots d''amour

C’est bientôt, dans quelques heures, une nuit et un jour. Je n’ai pas vu arriver les vacances et elles se trouvent là, à ma portée. J’ai tant besoin de retrouver la terre, de planter ce prunier, je veux retrouver les enfants, la maison, notre vie, nettoyer le potager, peut-être écrire un peu. Me retrouver. Sentir le froid, marcher et marcher encore, les aider à se déguiser en vampires ou en sorcier, fêter l’anniversaire de Marcel et préparer notre 11 novembre, me racheter du thé. Avoir du temps pour me retrouver. Ecouter le bruit du... [Lire la suite]
Posté par marionl à 20:46 - Permalien [#]
dimanche 28 octobre 2012

quarante-deux ans et une heure

Une heure de dimanche en plus, j’aurais pu croire que le hasard avait lui aussi décidé d’être généreux. Aujourd’hui j’ai quarante-deux ans, l’âge que je donne déjà depuis plusieurs mois, un âge que j’aime et que je voudrais garder longtemps. Un an m’ira. Aujourd’hui, je rêve à tout ce qui s’offrira à moi pendant cette année tout juste entamée. Peut-être rien, ou pas grand chose, ce pas grand chose que j’ai appris à aimer depuis quelques mois, peut-être quelques années, ce quotidien plein et plutôt bienveillant, une année de plus... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:33 - Permalien [#]
samedi 27 octobre 2012

temps de potirons

C’était l’automne, le vrai, avec la pluie et le froid, un tapis de feuilles dans le jardin et une nuit qui s’était permis d’être longue, des bruits de pas dans l’escalier et un petit garçon venu se glisser sous nos draps. C’était un début de vacances pour les enfants de la maison et leur plaisir à ranger leur cartable sous l’escalier « on ne va quand même pas faire nos devoirs maintenant maman !». C’était une matinée agitée et joyeuse, des enfants survoltés à l’idée d’être libres pour deux semaines entières, puis cette... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:46 - Permalien [#]
vendredi 26 octobre 2012

batterie à plat

J’ai enfilé mes pieds dans de grosses chaussettes en laine puis dans mes sabots dorés. Avant même d’emmener les enfants se coucher, j’ai enlevé ma robe trempée pour enfiler une grande chemise le lin et cette veste qui me réconforte à chaque fois que je la porte. J’ai eaccompagné les enfants jusqu'à leur lit et aucun d’eux n’a protesté. Il était tard et  ils étaient fatigués. L’idée d’être en vacances deux semaines encore leur faisait tout accepter. Marcel aurait voulu repartir en Grèce mais l’idée de rester ici lui plaisait... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:03 - Permalien [#]


jeudi 25 octobre 2012

robe à pois et manteau long

Aimé n’a pas voulu de son manteau. J’ai protesté puis il a fini par me dire qu’on se moquait de lui à l’école quand il portait un vêtement long. Lui qui porte avec un plaisir affiché du rose pétant et des chemises fleuris m’opposait un regard plein de larme à cause d’un manteau gris. La semaine dernière, c’est Blanche qui rentrait de l’école en annonçant qu’elle ne porterait plus sa robe bleue à pois blancs. « Il m’ont appelée groupama » a –t-elle expliqué à son papa sans savoir vraiment à quoi cette moquerie faisait... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:53 - Permalien [#]
mercredi 24 octobre 2012

la petite voiture

Je crois savoir l’importance des ces journées là. Ces jours sans véritables contours, ces heures brumeuses entre gris et beau, ces jours qui ne sont pas des vacances mais qui pourraient y ressembler, ces journées qui ne peuvent laisser passer la fatigue que par les interstices mais qui disent qu’elle est là et qu’il va falloir l’écouter.  Ces journées un peu lentes sont souvent émaillées de moment très doux, parce que je renoncé à tout ce que j’avais planifié. Aujourd’hui, je devais entamer le rangement de la chambre d’Aimé et... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:21 - Permalien [#]
mardi 23 octobre 2012

lumière d'été

Même si mes journées sont très chargées, peut-être trop chargées, même si la route est longue pour rentrer. Par ce que mes journées sont très chargées et parce que la route est longue pour rentrer. Je veux encore profiter des minutes de grand jour quand j’arrive à la maison. Le bruit du portail alerte les enfants, ils ne viennent pas tous à ma rencontre mais je retrouve souvent l’un d’eux au milieu du jardin. Hier soir, c’est Blanche et Georges qui m’attendaient. Alors j’ai vite posé mon sac à l’intérieur et je n’ai pas ôté mon... [Lire la suite]
Posté par marionl à 20:39 - Permalien [#]
lundi 22 octobre 2012

sans réveil

Le réveil n’a pas sonné. Batterie à plat, épuisée. C’était la première fois de l’année scolaire et j’ai quand même voulu prendre mon café avant de monter réveiller les enfants. J’entendais Georges qui criaient déjà « mamanpapa » et je me suis aperçue que j’avais oublié de préparer ma tenue d’aujourd’hui. Les enfants ont ri, pour une fois ils n’étaient pas coupable du retard qui allait me faire pester. D’ailleurs, je n’avais aucune intention de pester. Pendant que le lait chauffait nous avons pris le temps de sortir pour... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:28 - Permalien [#]


  1  2  3  4    Fin »