P1017697C’est étrange de se dire que bientôt, il faudra se faire à d’autres mercredi. L’année scolaire est bientôt terminée et à la rentrée, les activités ne seront plus les mêmes. C’était étrange aujourd’hui de se dire que notre vie du mercredi paraît si ficelée et que nous nous y sommes très bien faits. Danse, théâtre, déjeuner puis théâtre encore, jardin toujours et goûter au potager, quand il ne pleut pas. C’est drôle comme finalement, j’aime cela. Ce matin, j’ai emmené Blanche à la danse et nous étions à l’heure, juste le temps d’enfiler ses chaussons et elle dansait déjà. Blanche danse toujours, tous les jours « c’est fou comme j’adore ça ». Et puis il y a un rendez-vous pour moi et du temps sur le trajet, du temps pour penser et profiter de ma solitude, du temps pour me faire les ongles en attendant, quelquefois un peu de temps pour me promener en ville et me dire que c’est bien d’être une fille. Et puis rentrer, les retrouver pour le déjeuner, écouter Aimé me raconter des bribes du théâtre du matin, dire à Blanche de se dépêcher et l’emmener dans le village d’à côté. Je n’échangerais mes mercredi contre rien au monde, un privilège dont j’ai la conscience aigüe. Je crois que c’est avec ces journées particulières que j’ai appris le précieux du quotidien, des heures partagées. Il y a les mercredi d’hiver aux matins douillets et aux après-midi trop vite passés. Il y a ceux du presque été qui s’étire dehors jusqu’au dîner, ceux qui s’installent dans le silence de la campagne qui nous entoure, les week-ends font plus de bruits. Il y a nous, les oiseaux et les chevaux. Quelques grenouilles aussi, et le chant des abeilles qui butinent la glycine, les mercredi qui ressemblent à la vie qu’on voudrait tous les jours. Sûrs qu'on ne s'ennuierait jamais. L’année prochaine, il faudra tricoter d’autres journées, organiser des allers retours et se préserver des moments entre nous, au moins un thé pris tous ensemble avec des biscuits, un gâteau quelquefois et du chocolat, toujours. L’année prochaine, Marcel aura le droit lui aussi à son activité. Aujourd’hui, il nous a dit qu’il aimerait faire du théâtre aussi. Il ira bientôt voir ses frères et sœurs au spectacle de fin d’année. Aimé y sera jardinier. 

P1017619P1017625P1017650P1017634P1017657P1017670P1017688