P1017528On nous annonçait de la pluie toute la journée. Je me suis couverte quand je suis partie marcher, toute la maison dormait. Pas une goutte de pluie.  J’ai cueilli des roses et du feuillage dans la haie, suivi le chemin presque quotidien puis je suis rentrée pour prendre un café et retrouver des enfants à peine réveillés. Le soleil s’est même mis à briller et nous sommes sortis pour voir le jardin. Les lupins, sont comme les dahlias, des fleurs que je n’imaginais que dans un potager. J’ai cherché un balai alors Aimé m’a demandé si je me mettais au « grand ménage de printemps ». J’ai trouvé que ce n’était pas une mauvaise idée et je me suis mise à chasser toutes les toiles d’araignées que j’apercevais. La moitié des armoires de la maison sont triées et rangées, il me reste du temps avant l’été pour l’autre moitié. Dans le jardin, Georges conduisait le tracteur poussé par ses trois frères et sœurs. L’heure du déjeuner est vite arrivée et l’idée de saucisses et de barbecue a suscité des hourras que je n’attendais pas. « On se croirait au camping » criaient Aimé et Marcel qui manifestaient leur joie. Alors qu’Aimé nous répétait encore « on devrait faire ça plus souvent », Marcel nous expliquait qu’en Grèce, quand il serait grand, il n’aurait pas de femme mais beaucoup d’enfant qu’ils nourrirait tous les jours de saucisses grillées. C’est Blanche qui avait suggéré ce repas il y a quelques jours et elle ne boudait pas son plaisir.  Nous discutions des vacances et rêvions au goût des tomates qui pousseraient bientôt de l’autre côté du muret. Comme le ciel menaçant semblait avoir oublié  notre petit jardin, Blanche sortait les chaises longues et pour célébrer cette exceptionnelle journée, je leur apportais un verre de sirop de cerise avec une paille rayée. Nous aurions pu passer l’après-midi à regarder danser les feuilles du tilleul et savourer ce plaisir immense d'avoir gagné du temos sur l'orage que nous entendions gronder.  Mais le gros nuage noir grossissait et je demandais aux enfants de replier l’été. J’étais trop prudente, la pluie n’est arrivée que bien plus tard dans la soirée. 

P1017507P1017514P1017548P1017564P1017575P1017577P1017578P1017582