lundi 31 octobre 2011

leur fête des morts

L’autre jour, Aimé et Marcel sont rentrés du centre de loisirs où leur était poussé de grandes ailes de chauve-souris. Je les emmenais l’après-midi même ainsi ailés et l’effet parut être le même que si les automobilistes et les passants avaient surpris de vraies chauve-souris géantes dans cette petite ville que la sortie d’un film pour enfants suffit à animer. Hier, ils sont partis déguisés chercher des bonbons chez tous les voisins du quartier. Leur papa les accompagnait, Blanche avait tout organisé. A ma grande surprise, ils... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:58 - - Commentaires [31] - Permalien [#]

dimanche 30 octobre 2011

ses quatre ans

C’est le jour de ces quatre ans. Celui qu’il attend depuis le début de l’été, celui qui paraissait si loin, celui dont nous parlions depuis si longtemps. Celui qu’il a longtemps associé à sa première rentrée, celui que nous avons choisi pour lui installer son lit de grand. Hier soir, Quand Marcel s’est couché pour la première fois dans ce lit qui paraissait presque trop grand pour lui, il a demandé à son papa s’il pourrait de temps en temps, « jusqu’au jour où je deviendrai un papa » retrouver son lit de bébé. Pourtant, il nous avait... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:57 - - Commentaires [66] - Permalien [#]
dimanche 30 octobre 2011

sur un plateau

  Depuis hier, Blanche me demandait si j’étais « vraiment contente ». Elle l’était pour moi. Ce matin, elle avait préparé quelque chose en cachette après m’avoir demandé un petit morceau de tissu que j’aimais. Aimé et Marcel cachaient leur dessin et finalement, ils décidaient de les offrir avant le déjeuner. J’ai écouté Marcel me raconter comme il m’avait dessinée puis j’ai regardé la maison d’Aimé. Blanche avait fabriqué son paquet et dedans une boule de tissu pour piquer mes aiguilles. Toute seule, elle avait pensé à de la... [Lire la suite]
Posté par marionl à 00:07 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
vendredi 28 octobre 2011

et un

Il y a un an, j’ai eu quarante ans. Je nourrissais mon bébé dont nous fêtions le premier mois de vie. Je sentais s’éloigner les souvenirs de cette grossesse qui serait la dernière. Ma mère venait de m’annoncer qu’elle avait un cancer. Il y a un an, ces quarante ans m’ont bouleversée même si je me souviens de l’acharnement à vivre chaque moment heureux. J’en ai trouvé, on m’en a offert. Mais je cherchais le pont à traverser, celui qui m’emmènerait vers ma vie d’après, celui qui m’éviterait le gouffre. Je cherchais ce pont qui... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:18 - - Commentaires [101] - Permalien [#]
jeudi 27 octobre 2011

des sablés noirs

Il m’est arrivé une ou deux fois de redouter ces vacances à la maison, peur de me faire dévorer par le quotidien. Mais ce matin, il est rentré comme les autres matins de cette semaine pour reprendre un café avec moi. Seul le petit Georges était à nos pieds. Nous avons souri de mes angoisses de la veille, de mes peurs de mères, de nos peurs de parents. Il y a une telle évidence à être deux, ce matin, j’en ai respiré plus fort, et il était déjà l’heure d’aller chercher Aimé et Marcel. Juste de le temps de voir la postière arriver les... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:39 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
mercredi 26 octobre 2011

en haut de la colline

Revenir de ce rendez-vous en ville, de ce déjeuner, avoir envie de les retrouver, besoin de les retrouver, comme une nécessité. Je roulais vite, trop vite. Mais cette ligne droite, je la connais. Ils m’attendaient. Je devais leur dire qu’on allait tout recommencer, qu’on peut toujours changer, repartir à zéro et faire comme si on revenait aux jours où ils sont nés. Je leur dirais que je me suis beaucoup trompée, que je suis désolée, je leur dirai que j’ai envie d’aller me promener en forêt. En cette saison, les arbres sont encore très... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:10 - - Commentaires [68] - Permalien [#]

mardi 25 octobre 2011

thé au dîner

J’aime tant ces vacances que j’ai du mal à ne pas empiéter sur mes nuits. Ce matin, il n’était pas cinq heures quand je suis descendue pour travailler dan la maison endormie. Mes textes posés sur les genoux, je les ai une dernière fois relu avant de les envoyer. C’est encore une matinée seule qui a suivi et la machine à coudre qui a balayé toutes mes résolutions de la journée. Une chemise pour Aimé et un gilet pour Georges. Je lui ai rajouté un col. Et puis je n’avais plus le temps mais j’en avais envie quand même. Un coupon doré que... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:58 - Commentaires [51] - Permalien [#]
lundi 24 octobre 2011

machine à coudre

Le vent soufflait quand les enfants sont partis. Il s’engouffrait partout où cette maison veut bien le laisser passer. Il s’engouffrait beaucoup. J’ai enfilé un pull et j’ai cherché les tissus. J’avais toute une journée pour moi. D’abord le gilet de Blanche avec le ruban violet, puis une robe avec le tissu que nous avions choisi, elle et moi, du velours rouge et ras. Elle avait envie d’une robe toute simple et j’avais envie de confort pour eux. J’ai cherché des tissus chauds et doux, du rouge et de l’orange, les carreaux qu’Aimé avait... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:12 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
dimanche 23 octobre 2011

les citrouilles aiment le noir

Ils m’ont demandé s’ils pourraient se déguiser pour halloween et la citrouille nous attend depuis plusieurs jours. Je leur avais promis que nous pourrions la creuser aujourd’hui, pendant le match que leur père voulait regarder en paix. Je ne me suis pas sacrifiée, j’ai posé sur la table l’énorme potiron et j’ai allumé la radio. J’ai toujours aimé écouter les grands évènements sportifs à la radio. Je n’ai pas une grande connaissance des règles du jeu et l’exclusivité du son rend souvent plus intense la dramatique du jeu. Au début... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:42 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
samedi 22 octobre 2011

l'essence des vacances

C’était exactement les vacances. M’offrir ce que je ne m’accorde jamais, parce qu’en temps ordinaire, j’ai trop peur de perdre du temps. Aujourd’hui, c’est ce temps à volonté qui m’est apparu comme un cadeau précieux. Le déjeuner était à peine terminé quand je suis montée me glisser sous les couvertures que j’avais quittées ce matin. Même emmitouflée, j’avais un peu froid. L’automne est bien là. J’entendais les voix des enfants en bas, la vie sans moi, et je me laissais glisser dans un sommeil lourd. Je m’étais donné une petite heure,... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:36 - Commentaires [21] - Permalien [#]