dimanche 31 juillet 2011

le rouge des robes et des vélos

C’est ce matin que j’ai vu le jour se lever, juste quand je me suis réveillée. Dehors il faisait doux, j’ai un peu suivi le chat et puis je suis rentrée. Le chat m’a finalement accompagnée pour s’allonger juste à côté. Il était là pour écouter ma machine ronronner. Ce coupon de fleurs rouges m’attendait depuis Pâques dernier. Je n’avais pas cousu pour Blanche depuis longtemps et je savais qu’elle avait très envie d’une robe. J’avais au moins deux heures devant moi, je le savais. Alors je me suis amusée à assembler les tissus. J’ai... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:36 - - Commentaires [35] - Permalien [#]

dimanche 31 juillet 2011

fromages et champignons

Cette première journée, c’était un court et délicieux moment de solitude avec mon premier café, c’était un marché bondé où on entendait parler anglais et hollandais, la queue pour acheter du comté mais pour ce comté, on se damnerait, c’était une matinée qui se termine autour d’un vin d’ici,du pain et du fromage de chèvre qui finalement feraient office de déjeuner. Et puis une grosse salade de tomates pour le goûter. Cette première journée, c’était un petit garçon qui rentre de sa balade tout seul dans le grand champ avec un panier... [Lire la suite]
Posté par marionl à 00:06 - Commentaires [22] - Permalien [#]
vendredi 29 juillet 2011

un soir avant l'éternité

Aujourd’hui, j’ai trouvé des fraises des bois sous les grands arbres pendant ma pause de midi. Aujourd’hui, J’avais emmené deux jeunes filles travailler avec moi. Ce matin, nous nous étions toutes les trois promis de nous arrêter pour  cueillir un bouquet. sur la route du retour. Ce soir, nous avons pris ce temps, et les fleurs nous ont fait la surprise de parfumer notre soirée. Ce soir, nous avions tout le temps. Aujourd’hui, j’ai vu le soleil réapparaître et je me suis dit que c’était vraiment bien qu’il  ai eu cette idée... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:52 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
jeudi 28 juillet 2011

avant le dernier

Une journée encore, quelques heures, et nous arrêterons de compter les jours, les nuits, les heures qui me séparent de mes vacances. J’aurai attendu ces congés comme j’attends encore l’été. D’abord certaine qu’elles arriveraient, puis de plus impatiente, jusqu’à douter de leur réalité. Au seuil de ces jours qui nous offrent de nous retrouver je réalise que j’ai aimé ces quelques jours flous, entre deux, la maison déjà en vacances alors que tous les matins je partais travailler. J’ai aimé leur baiser envoyé du grand portail qui me... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:02 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
jeudi 28 juillet 2011

forêt d'été

Comme nous lui avions promis nous sommes allés chercher l’ânesse aujourd’hui. Tous les sept avec elle. il y a dans la forêt ces temps-ci des histoires de monstres et de loups qu’il faut tuer. Le vert est dense et les frayeurs affleurent. Nous avons pris le chemin qui monte vers la forêt de pins. Là, il y a longtemps, ce n’était que vignes à perte de vue. Maintenant le sol est nu sous ses grands arbres dont on ne voit plus le sommet. Nous avions le temps, celui qu’on prend quand personne ni rien n’attend. « je croyais qu’on était... [Lire la suite]
Posté par marionl à 00:21 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
mardi 26 juillet 2011

vers Da Nang

La télévision annonçait en boucle la disparition de l’héritier Kennedy. J’attendais le sommeil dans cet appartement qui n’était pas le mien et par la fenêtre en verre armé, je regardais Hong-Kong qui ne s’éteignait jamais. Ma petite fille et son papa s’étaient envolés deux jours plus tôt en me laissant seule dans les bruits étourdissants de cette ville. Je venais de passer presque quatre semaines ici à me perdre avec ma petite fille de six ans dans cette ville qui nous était devenue presque familière. Pendant ces semaines ici, nous... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:53 - Commentaires [29] - Permalien [#]

lundi 25 juillet 2011

Pivoine en chemin

C’était avant de repartir en ville, pour ne rien laisser passer de ce dimanche au soleil timide. Des deux ânesses qui avaient rejoints notre pré il y a  trois ans après la mort de notre premier petit âne gris, il n’en reste plus qu’une. Pâquerette est morte l’an dernier, et je crois que j’en ai voulu à celle-ci d’être restée. Pâquerette était la plus jeune et la plus petite des deux. C’est celle que nous avions vue en premier, celle que Blanche apprenait à monter. Des deux, Pivoine était la plus âgée, celle qui devait apprendre à... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:46 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
dimanche 24 juillet 2011

spectateurs

Nous y sommes retournés. Parce que le festival ne s’installe qu’une fois par an et que les enfants avaient levé les bras au ciel quand nous leur avions proposé. Alors quand la fin d’après-midi est arrivée, nous avons repris le chemin des chapiteaux. Très vite, Blanche, Aimé et Marcel ont développé une technique infaillible pour se glisser dans le public jusque devant la scène. A chaque fois il se faufilaient etje ne pouvais que les observer de très loin, ou juste les entendre rire. Et à chaque fois, je les retrouvais le sourire... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:31 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
samedi 23 juillet 2011

dans la rue

A croire qu’elle nous poursuit. Elle s’est mise à tomber dès que nous sommes arrivés. La rue brillait sous nos pieds mais les artistes l’avaient désertée. Comme nous, ils étaient trempés. Tous ceux qui les autres années s’installent là où ils en ont envie, hors des programmes officiels semblaient avoir replié leur joyeuseté. Nous avons cherché à nous frayer un chemin entre les gouttes pour trouver à grignoter. Des saucisses dans du pain mouillé qui convenaient très bien à notre faim, et pour voisin de passage, un jeune père Noël torse... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:57 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
vendredi 22 juillet 2011

les garçons et les filles

Ce soir, très tard, Joséphine et Blanche seront rentrées et nous nous retrouverons tous les sept, comme nous l’avons toujours été. Notre semaines avec nos trois garçons s’achève. Tout à l’heure, nous avons pris notre dernier dîner ainsi dressé, Aimé et Marcel parlant un anglais qui n'appartenait à eux après nous avoir dit qu'ils avaient des parents affreux.  J’avais oublié ce plaisir que les vacances offrent souvent quand la famille s’éparpille un peu, quand chacun va dans sa direction ceux qui restent se parlent et se touchent... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:14 - - Commentaires [17] - Permalien [#]