dimanche 30 septembre 2007

dans l'étable

S'assoir sur une marche de l'escalier, fatiguée, engourdie mais si fière. Ecouter Monsieur L qui dit "ils vont être bien ici.." et se dire qu'on a tout fait "presque seuls". Retarder le dîner et se retrouver, tous ensemble, dans la nouvelle pièce de la maison.Quand madame L était passée à travers le plancher de la vieille étable il y a six ans, elle n'imaginait pas que ce grenier se transformerait en "chambre des garçons". D'ailleurs, elle est bien incapable de dire pourquoi,  mais elle ne s'était... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:13 - - Commentaires [51] - Permalien [#]

samedi 29 septembre 2007

la douceur du bazar

Madame L entend encore sa mère crier que "si elle ne range pas sa chambre dans l'heure, tout partira directement à la poubelle". Elle se souvient quand, étudiante, elle redoutait d'entendre frapper chez elle , un peu gênée de devoir ouvrir se porte sur le spectacle de son intimité,un mélange de vêtements et de papiers importants savamment étalé. Quand tout était rangé, c'était très joli, presque aussi beau que dans les  catalogues de décoration qu'elle achetait déjà à la pelle. Mais il fallait  arriver au... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:46 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
vendredi 28 septembre 2007

entre deux mondes

il n'était pas neuf heures et madame L se resservait un petit café. La petite messe solennelle de Rossini allait accompagner sa journée. Elle finirait le tour de lit du petit m. et peindrait, peut être, les cadres qui restaient à accrocher. Il n'était pas neuf heures, ce matin, et le téléphone se mit à sonner "Bonjour madame, c'est le collège de Joséphine il faut venir la chercher". Colère de Madame L. Ce matin, la jeune fille avait bien essayé de l'apitoyer "mal à la tête, fatiguée, mal aux dents" comme souvent,... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:31 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
jeudi 27 septembre 2007

revoir Paris

Elle en avait envie depuis très longtemps. alors ce matin, Madame L est partie accompagner sa fille à l'arrêt de bus, mais elle n'est pas rentrée. Son amoureux lui avait dit de bien s'amuser, ses deux petits loulous dormaient encore et elle n'avait qu'un seul programme, en profiter. Une toute petite liste aussi dans le fond de son sac à main. Pour le petit m. le petit bracelet de pied indien, la première tenue, celle que son papa lui enfilerait à la naissance; pour Monsieur Aimé une paire de chaussons, une paire de chaussures,... [Lire la suite]
Posté par marionl à 23:58 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
mercredi 26 septembre 2007

visite obligatoire

Aujourd'hui, visite du neuvième mois. "Mais madame, la sage-femme pour cette fois vous n'y pensez pas!". Pourtant Madame L aime beaucoup Geneviève. C'est elle qui a accompagné ses enfants précédents, c'est elle qui a sourit et l'a rassurée quand Madame L lui a dit, si peu de temps après, qu'elle attendait le quatrième. "Mais pour cette fois, c'est le médecin. C'est la loi, nous n'y pouvons rien". Alors Madame L a obtempéré. "Tu verras celui-là, il et très bien". Madame L est entrée dans la petite... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:46 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
mardi 25 septembre 2007

le petit muret

. ... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:20 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

lundi 24 septembre 2007

celui qui manque

Il n'est pas là tout le temps, mais son souvenir revient quelquefois, quand un bébé s'annonce ou qu'une naissance approche, ou sans aucune raison, pour ne pas se faire oublier. C'était un 14 janvier, autout d'elle, des ombres cuvaient encore le passage du millénaire. Madame L sortait seule d'un vieil hôpital parisien, elle venait de se faire avorter. Amoureuse, très amoureuse, d'un monsieur qui la trouvait juste jolie et bien roulée. Ce bébé, elle avait d'abord décidé de le garder mais dans la vraie vie, "envers et contre tous"...elle... [Lire la suite]
Posté par marionl à 21:34 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
dimanche 23 septembre 2007

parfum d'orange pressée

Chez Monsieur et Madame L, le bain du soir n'est pas un rituel, pas une obligation. Et s'ils savent rester discrets, Mademoiselle Blanche et Monsieur Aimé arrivent même souvent à passer entre les gouttes. Mais le dimanche soir, Madame L n'oublie jamais de remplir la baignoire. Elle y verse quelques gouttes d'huile à l'orange qui fait la peau douce et parfume toute la maison. Un parfum léger, sucré qui doit tuer dans l'oeuf le moindre petit assaut de blues de fin de week-end. Pyjamas propres, robe et chambre et chaussons égarés on... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:31 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
samedi 22 septembre 2007

mains sales et vieux habits tachés

Depuis cet été, Madame L allait souvent s'assoir dans la grande pièce vide, juste pour rêver. On l'avait d'abord prévue pour les amis, ce sera la chambre du petit m. et de Monsieur Aimé. Monsieur et Madame L avaient commencé à accumuler. Une grande armoire, un deuxième petit lit qui ressemble au premier, des étagères sauvées de la décharge et un vieux lustre à pampilles retrouvé dans le grenier. Puis les pots de peintures, très chers et très lourds, ramenés du boulevard Saint-germain parce que "il n'y a que là que l'on trouverait",... [Lire la suite]
Posté par marionl à 22:47 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
samedi 22 septembre 2007

haiku d'anniversaire

"je suis un garçon du moyen-âge, plus un bébé, mais pas encore un adulte" Monsieur Gaspard, quatre ans aujourd'hui
Posté par marionl à 21:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]