SANY0055SANY0033.


Tout gris, très laid, il ne doit sa survie qu'à une coulée de béton qui l'a figé debout. Mais quand on grimpe dessus, on se croit le maître de l'univers.
Quand Monsieur L a emmené son amoureuse pour lui faire découvrir sa maison, elle s'est dit secrètement qu'un jour, ce muret, elle lui ferait son affaire. Puis le soir, ils ont pris un petit verre assis sur les pierres. D'un côté le jardin où poussait les premiers rosiers et de l'autre, les orties et les ronces qui se battaient. Ils se sont installés. trop occupés pour penser à démolir le muret. Madame L continuait à le trouver très laid, mais il y avait bien d'autres choses à faire. Puisqu'il avait décidé d'être là, les soirs de printemps elle aimait s'y coucher pour profiter de la chaleur de la pierre et les nuits d'été, il n'y avait pas de meilleur observatoire pour repérer la voie lactée. Mademoiselle Joséphine en avait fait son "parcours de chevalier", sa piste d'entraînement pour courir encore plus vite et braver les orties. Les amis qui venaient aimaient rester derrière pour regarder les chevaux sans craindre le danger; Le premier soir, les enfants sages s'y asseyaient, avant de l'enjamber dès le lendemain matin pour partir à l'assaut du grand pré. Ils pouvaient aussi se cacher derrière, et sauter d'un bond pour faire peur aux petits veaux qui étaient venus brouter.
Madame L commençait à ce réconcilier avec ce vilain muret. Elle y planta deux pieds de vignes vierges pour cacher la misère et les chandeliers de piano que Monsieur L décida d'accrocher aux deux piliers lui donnait un petit air de vieux noble ruiné, mais toujours debout et très fier.
Il se fit ensuite rempart pour protéger Mademoiselle Blanche et Monsieur Aimé du danger alors que Monsieur et Madame L ont continué de planter de jolies choses à ses pieds.
Le petit muret a gagné, il ne sera pas détuit. Jamais. On y installe les apéros et on y prend les petiits cafés. Les bébés rêvent de grandir pour voir de l'autre côté, leurs grands frères et grandes soeurs y sont les rois du monde. Les petits garçons peuvent y monter pour faire pipi debout, plus fort que le voisin, et certaines petites filles que Madame L connaît bien vont y y faire pipi debout, comme les garçons. Monsieur et Madame L adorent l'escalader pour s'y retrouver et voir un peu plus loin, ou chacun de leur côté, pour se sentir encore plus grand que grand, et rêver, puis sauter pour revenir sur terre. Un grand bond, encore plus loin que la fois dernière.
SANY0020SANY0010